Avatar de l’utilisateur
par Rousseau Christophe
Etudiant
#57848
En cette fin d’année 2018, j’ai eu le droit à mon petit miracle et ce miracle je le dois à l’homéopathie.

Je suis étudiant de l’école planète homéo depuis 9 mois. Et en 9 mois, j’ai appris tellement de choses….
J’en suis venu à étudier l’homéopathie après des années d’errance pour essayer de « soigner » mon fils. Soigner, pour moi, cela voulait dire faire cesser l’expression des symptômes autistiques, notamment les deux au premier plan qui pourrissent littéralement notre vie de famille : l’hyperactivité motrice et l’hypersensibilité sensorielle.

Une piste comme quoi l’autisme serait provoqué par un dysfonctionnement des intestins, qui seraient inflammés, poreux et qui laisserait passer des éléments non digérés dans le système sanguin et qui viendraient perturber le cerveau, oui j’y ai cru.
Aux 2 ans de notre fils nous sommes tombés dans les filets de la médecine traditionnelle. J’ai distingué 5 phases dans lesquelles nous sommes passés et que je vais détailler succinctement.

ACTE I - « Mais puisque je vous dit qu’il y a un problème !!»
Les consultations chez le médecin… De beaux moments de solitude. Heureusement que nous les avons pas toujours écoutés car à l’heure actuelle mon fils aurait des aérateurs dans les oreilles et aurait été amputé des amygdales et des végétations… Pour en revenir aux premier mois de sa vie, nous avions eu beau hurler que notre fils présentait des troubles anormaux dès ses 4 mois, (soit 2 mois après les vaccins mais j’y reviendrai plus tard…) cette simple observation factuelle n’a pas convaincu le médecin le moins du monde : on se trompait, on regardait mal. Il mange, il boit, il fait pipi et caca, il prend du poids, tout allait bien selon lui. Il a le regard absent, ne souris pas, il se fout de ses jouets, il est hypotonique, mais tout va bien ? Et il y a aussi :
- Il a un oeil qui vire : redirection ophtalmologie -> diagnostic c’est un strabisme, syndrome de Stilling Duane.
- Il fait un bruit terrible quand il respire : redirection orl -> diagnostic stridor, laryngomalacie
- Il a plusieurs angiomes sur la peau : redirection dermatologie -> pas de diagnostic, ça peut arriver, mais ce n’est quand même pas banal. L’ophtalmologue aura eu au moins l’intelligence de nous dire qu’il y a un dysfonctionnement général au regard des autres troubles et que pour lui les angiomes n’étaient qu’un signe local d’un trouble global. Un homéopathe qui s’ignore ??
- Il a un retard de développement : redirection neurologie -> test auditions ok, test adn ok. Il y a un truc oui mais on ne sait pas quoi. Revenez dans 1 an.

Au 9 ème mois nos interlocuteurs médicaux de l’époque ont quand même levé un sourcil et devant notre insistance, nous ont obtenu un rendez-vous chez le neuropédiatre du CHU qui n’a rien trouvé de mieux à nous dire que notre fils lui posait question et qu’il fallait prendre rendez-vous au CRA (Centre Ressource Autisme) pour « surveiller ». Surveiller quoi ? Surveiller ce qu’on constatait déjà depuis 6 mois et qui était criant ? Notre fils était autiste et il ne fallait pas faire de hautes études pour le voir bon sang… Personne de nous écoute, et encore moins le CRA qui nous obtient un rendez-vous 12 mois dans le futur !! Que fait-on de l’observation clinique ? Est-ce de nos jours à ce point inutile qu’il faille en tenir compte en dernier recours ? derrière les examens en tout genre et rendez-vous à n’en plus finir ?
C’est à ce moment que j’ai compris qu’on était dans la merde grave pardonnez moi l’expression…

ACTE II - « Ok, qu’est ce qu’on fait ? »
Bon, personne ne veut nous dire que notre enfant a un problème alors on se démerde avec les moyens du bord. On consulte, on déprime, on nous redonne espoir, on assiste à des conférences, on fait des formations (ergothérapies, méthodes développementales et comportementales, rééducation fonctionnelle, thérapie auditive, …)
J’ai même eu l’opportunité d’aller suivre une formation aux Etats-Unis parce que c’est là bas que se trouve la crème de la crème des protocoles « Autisme » et « méthodes de rééducation développementales » parait-il.
On a fait faire des examens médicaux. Des tas. Tous plus chers les uns que les autres.
Peptidurie, Immunophenotypage, methylation, minéralogramme, cytotest, profils des acides gras, test Elisa, Western Blot, tests génétiques, profils de détoxification, test adn, typage HLA, dosage de toutes les hormones issues de toutes les glandes possibles.
Nous avons été suivi par une nutri-detoxicolgue (et si ça existe). On a retiré de l’alimentation le lait, le gluten, le boeuf, le veau, la banane, le vinaigre, le soja, le sucre.
Il a été gavé ad nauseam de compléments alimentaires. Selon le dernier protocole en date avant que je claque la porte, il avait
- Le matin : 3 cellules d’Omega 3, 1 gellule de vit.E, 1 gélule de vit.A, 2 gélules d’Acerola, 2 gélules de magnesium, 1 gélule de prébiotiques
- Le midi : 2 gellules d’acerola, 1 gellule de molibdène
- Le soir : 1 gélule de vit.B complex, 1 gélule de vitamine D
Et encore, on lui en avait été prescrit deux fois plus… Au tout début, il prenait pas loin de 25 gélules de toutes sortes par jour. Il fallait compter une trentaine d’euros par boite de 60 gélules. Il nous a presque fallu vendre un rein pour pouvoir tenir le rythme, sans compter l’organisation infernale pour pouvoir s’y retrouver avec des documents excel illisibles.
Nous avions droit aussi a de magnifiques mélanges homéopathiques pour les coups durs… Des préparations complexes de remèdes en fonction des différentes pathologies (vas-y que je te mette tous les remèdes de la fièvre dans un même tube, tout ceux des maux de ventres, etc…)
En somme, des recettes toutes prêtes, clé en main. Bien sûr cela n’a jamais fonctionné et j’ai eu vite fait de ne pas utiliser ces chimères homéopathiques.

ACTE III - « La goutte d’eau »
Au fils des années, notre fils a été suivi en psychothérapie, en ergothérapie, en orthophonie, en Qigong, en psychomotricité, en méthode Padovan, en méthode Son-rise, en méthode ABA, en thérapie nutritive…. et j’en oublie certainement.
Des méthodes, des protocoles, des plans, …. des sous, beaucoup de sous,…. Nous sommes allés jusqu’à dépenser 1500€ par mois pour être présents sur tous les fronts et tout cela pour un retour sur investissement plus que faible. L’état psychique de notre fils se dégradait inexorablement d’année en année.
Le dernier médecin que j’ai consulté pour lui, était spécialiste de la maladie de lyme et faisait partie du réseau chronimed. Comme par hasard, après une batterie d’examens, notre fils fut diagnostiqué positif à la bactérie borellia. Croyant que c’était enfin la cause de tous nos soucis, nous avons suivi pendant quelques mois un protocole de choc avec antibiotiques, antiparasitaires, et antifongiques. Nous sommes tombé dans le panneau une nouvelle fois. Au bout de 4 mois, ne voyant aucuns résultats si ce n’est une dégradation encore plus flagrante du comportement, nous avons décidé de tout arrêter, de prendre du recul sur ces années d’enfumage médical.
La conclusion que nous en avons tiré est la suivante : Concernant l’autisme, les professions médicales et paramédicales sont complètement démunies. Les protocoles sont basés sur de l’empirisme caractérisé. Si un enfant ne répond pas à leur protocole, ils sont perdus et n’ont pas l’honnêteté de l’avouer, ils préfèrent faire trainer les choses quitte à provoquer des conflits familiaux ce qui a failli nous arriver plus d’une fois.

ACTE IV : « la genèse »
Notre fils est autiste typique et son autisme est la conséquence d’une politique vaccinale complètement démente.
Le 1er vaccin et certainement celui qui a fait le plus de dégats est celui reçu dans le ventre de sa mère. Le médecin de famille nous avait convaincu qu’il fallait se prémunir contre les ravages de la grippe pour la maman enceinte malgré le fait qu’aucun de nous n’ai jamais contracté la grippe. Qu’à cela ne tienne, tout le petit monde s’est vu protégé contre un risque potentiel.

La naissance est venue délivrer la maman d’une grossesse chaotique où elle s’était vu affublée de symptômes nombreux et violents. Dès la première semaine il a montré des signes de mauvais état de santé. Son larynx n’était pas mature et vibrait à l’inspiration. Cela faisait un bruit effrayant. Il n’était pas très vigoureux mais il a remonté brillamment la pente les 2 premiers mois et nous avons pu profiter de ses premiers sourires, le voir se redresser et tripoter ses jouets. A ces 2 mois, durant la visite de routine chez le bouch….médecin, il a reçu une double injection dans les 2 cuisses. Infanrix 5 et prevenar 13.
Les jours suivants il était exceptionnellement calme, voire somnolent. Pas de fièvre, pas de pleurs. Les semaines suivantes ont été étranges. Comme si le temps s’était arrêté pour lui. Les enfants des amis du même âge faisaient des petits progrès que lui ne faisait pas. En plus il s’est mis à régurgiter son lait durant cette période et se tordait de douleurs à chaque prise de biberon. De mois en mois, et avec quelques rappels de vaccins en plus, la différence s’est creusée, l’inquiétude allait grandissante, car les regards étaient absents, les babillages évanouis, il ne réagissait plus à la vie autour de lui. Il était déjà parti.
Avec le recul sur les niveaux de santé, je comprends beaucoup mieux les raisons morbides qui l’ont amené dans sont état actuel.

ACTE V : « la renaissance »
En quête de solutions pour mon fils, je suis arrivé sur le site Planète Homéo par un heureux hasard. De fil en aiguille je me suis intéressé de plus en plus à l’homéopathie car tout cela m’intriguait au plus haut point. Après des années de gavage allopathique inutile, je ne pouvais plus voir en pâture la médecine actuelle qui en plus de nous balancer son ignorance concernant l’autisme à la figure, nous a plusieurs fois conduits à prendre des traitements dangereux quitte à enfoncer encore plus le clou et aggraver plus encore un handicap déjà bien lourd.
J’ai visionné toutes les vidéos du site de l’école disponibles en accès gratuit et sur youtube et il ne m’a pas fallu très longtemps pour que j’achète mon premier package de cours.
Au fur et à mesure, un nouveau monde s’est ouvert à moi, des principes cohérents, une médecine ancienne par sa découverte mais tellement novatrice par ses principes et se basant sur des lois en biologie !
Après quelques mois d’étude intensive, j’ai « reconnecté » avec la « vraie » médecine et j’ai eu de nouveau l’espoir d’améliorer les symptômes de mon fils.

Mon fils est hyperactif depuis des années et il ne sait pas marcher à proprement parler, il court sans arrêt. Il saute à longueur de journée sur le canapé, sur le lit. Il ne s’arrête jamais. Le pire c’est le soir au crépuscule. Il bouge ses jambes frénétiquement, agite ses bras, et peut avoir des phases d’agitation intenses ou on dirait qu’il délire. Il peut rire sans raison, se désarticuler complètement dans ses mouvements. Deux choses le calme, ce sont la musique et les caresses. Il adore aussi se mettre dans le noir et il ne veut pas qu’on le dérange, la lumière le gène. Il est mince et très grand. Il mange comme quatre mais ne grossit pas. Il ne parle pas mais fait beaucoup de bruit de bouche. Depuis tout petit, il se mord régulièrement la main en signe de contrariété ou de joie, plus généralement en réaction à une émotion intense.

Ces quelques symptômes m’ont mis sur la piste du remède qui a fait sur lui l’effet d’une bombe.
Les premières 24h après la prise s’en est suivi une agitation et une irritabilité extrême. Le lendemain soir de la prise il a commencé à bailler toutes les 5 min pour tomber de sommeil à 20h. Ça n’était jamais arrivé de sa vie.
Le 2ème jour après la prise nous avons constaté avec stupeur que notre garçon était différent. Il était calme, posé, il marchait. Nous avons été tellement choqué de le voir comme ça, on aurait dit un autre enfant.
Le 3eme jour il a déclenché une pneumopathie avec fièvre à 40°C. Je ne faisait pas trop le fier mais très content tout de même que cela arrive enfin. En effet notre fils n’avait plus fait d’épisode fébrile intense (<38°) depuis plusieurs années.
L’effet de la première dose d’un globule de 30CH selon la posologie liquide du 6e organon a duré une semaine. L’agitation est revenue et j’ai renouvelé la dose avec le même effet stupéfiant sur le comportement.
En une semaine de temps, nous avons pu regarder la tv avec lui, avoir des soirées quasiment normales sans faire le gendarme jusqu’a point d’heure, nous avons pu nous ballader, nous avons eu l’incroyable bonheur de le voir ouvrir ses cadeaux calmement pour la première fois.
C’est ahurissant tellement ce changement est soudain.

UN GLOBULE DE DOSE à 2,19€ a fait plus d’effet en 24h que 4 ans de prises en charge à plus de 1000€ par mois…

Pour tous les sceptiques qui pensent que dans l’homéopathie, il n’y a rien, que de l’eau et du sucre, je leur dirais simplement que bien pratiquée, et conformément au paragraphe §2 de l’organon, j’ai pu entrevoir l’idéal thérapeutique décrit par Hahnemann.
Mon fils n’est pas tiré d’affaire bien sûr mais je suis persuadé qu’avec une succession de remèdes bien choisis, nous allons remonter son niveau de santé et diminuer de manière drastique ses troubles du spectre autistique le tout sans me ruiner et dans le respect de son organisme.

Merci à l’école d’exister, merci à Edouard et aux étudiants de la première heure pour avoir construit cet édifice d’enseignement qui est d’une qualité remarquable et de nous transmettre le savoir, sans filtre, de cette formidable médecine. Je mesure tous les jours la chance que j’ai de faire partie des quelques jedaïs qui se battent afin de faire reconnaître l’homéopathie comme elle a été découverte il y a plus de 200 ans et qui possède des résultats sans commune comparaison sur les maladies aiguës et chroniques par rapport à la vieille médecine pour peu qu’on applique avec la plus grande rigueur ses principes.

Pardon pour ce texte un peu long. Je suis tellement reconnaissant que je voulais le partager :D :D
par Emile
-
#57849
Tout cela est très encourageant et c'est vrai que voir nos enfants (et petits enfants) recevoir les bienfaits d'une vraie homéopathie dévoilée à notre compréhension est une des choses les plus réconfortantes qui soient.

Mais l' omerta systématique de Big Farma et des grands média sur le crime vaccinal est tellement prégnante et finalement la passivité ou naïveté si incrustée dans la population, que nombreux sont les enfants qui vont encore tomber dans ce piège infernal.

Qu'un organisme ayant pignon sur rue comme l' INHF, sans doute pour ne pas froisser des autorités de tutelle, interdise que dans un congrès d'homéopathie bien formaté, on puisse parler des effets délétères des vaccinations et des suppressions de symptômes, montre que nous avons à faire avec une véritable dictature qui fait penser aux persécutions des guerres de religions.
par didier
-
#57850
Merci beaucoup Christophe pour ce partage.
C'est bien écrit, j'ai tout compris. Quel bonheur de te lire.

Bonne continuation pour la suite j'espère que nous aurons d'aussi bonnes nouvelles, que le miracle va continuer. merci encore et bravo.
par annick
-
#57851
Merci beaucoup Christophe pour ce partage.
Tu relates votre histoire avec tant de lucidité et de sincérité.

Ton parcours m'a beaucoup touché. Quel chemin parcouru, quelle détermination ! :clap:

En cette période de vœux, plein de bonnes choses pour ton fils et ses parents :)
par Aurelie
Etudiant
#57852
Déjà, bravo pour ce chemin parcouru, car il en faut du courage pour aller à contre sens, sans baisser les bras.

Merci pour ce témoignage plein d'espoir.

Aurélie
par Anne
Diplômé PH
#57853
Remarquablement écrit, remarquablement observé. Ton témoignage m'a beaucoup touchée

Heureusement qu'il y a la VRAIE homéopathie, mille mercis à Samuel Hahnemann et à Edouard.
Mais ce qu'il faut savoir c'est que lorsque la guérison arrivera, les inconditionnels de Big pharma rétorqueront que ce n'était pas de l'autisme....!
Mais peu importe vous êtes sur le chemin de la guérison, bravo
Meilleurs voeux, Anne
Avatar de l’utilisateur
par Belladonna
Diplômé PH
#57854
Merci Christophe
quel courage , quelle détermination, quel amour se dégagent de ton témoignage !
et quel espoir pour votre famille et tellement d'autres nous l’espérons !
Puisse 2019 vous apporter à toi et ta famille , encore plus de joie , bonheur et santé
par Sabrina
Etudiant
#57855
Coucou Christophe,
Merci pour ce témoignage si touchant, je suis heureuse que ton fils progresse rapidement.
Mais ton témoignage me donne aussi envie de pleurer en pensant aux enfants dans son cas qui n'auront jamais l'occasion de croiser la vraie homéopathie et qui n'ont pas de parents avec ta lucidité qui continueront à se faire balader.
Sans parler de tous les enfants encore plus malades à venir après injection de plus en plus de vaccins.
Meilleur vœux à vous tous.
par VeroS
Diplômé PH
#57856
Merci Christophe pour ton témoignage qui m'a beaucoup touchée. Ton parcours, dont tu m'avais certes u peu parlé mais qui est détaillé ici, est poignant d'amour et de volonté de tout faire pour son enfant.
Je suis tellement contente que votre vie soit plus apaisée !
Vive l'homéopathie, la vraie ! Belles fêtes à toi et à ta famille ! :)
par 20.100pic
Etudiant
#57857
Ton courage est un exemple Christophe! Tu n'es plus seul maintenant. Tous mes vœux pour toi et ta petite famille.
Et tous mes vœux à vous tous de PH
par laurentie
Etudiant
#57858
Bonjour Christophe ,
Je me joins à tous pour te dire mon admiration et ta ténacité courageuse , à aucun moment tu as baissé les bras , ton intelligence a été le plus forte , tu nous as raconté ton histoire lors du dernier séminaire à Toulouse et nous étions tous émus jusqu'au larmes , je suis tellement contente pour toi et ta famille !
Derriére mon triste comptoir de pharmacie je constate un éveil de la population en général , les liens se font vers des informations plus "sérieuse " , les gens réfléchissent , constatent et je recrute pour l'école avec enthousiasme !!
Je souhaite une bonne dose de courage égale à la tienne à tous les éleves de l'école et encore merci à Edouard et le staff ,bravo !
A bientot à tous ! :)
Avatar de l’utilisateur
par Julien
Diplômé PH
#57859
Quel bonheur de te lire Christophe, j'espère que tes mots redonneront de l'espoir à quelques parents et leur permettera de trouver le courage de s'en sortir comme tu le fais.
Tu n'en dis pas bcp sur le remède donné... l'image que tu décris me fait penser à tarentula (> musique, > massage, agitation extrême)
#57860
Merci à tout le monde pour vos gentils message. Effectivement Julien tu as vu juste, c'est bien tarentula que j'ai donné ! Je me suis fait avoir dans un premier temps en donnant Tuberculinum mais je faisais l'erreur de prendre en compte les symptômes de l'autisme. Plus tuberculeux que mon fils c'est pas possible.... Je pensais que l'agitation aurait pu être calmée par tuberculinum mais que nenni. J'ai essayé en 30ch, en LM mais pas d'effet.
Chez lui l'agitation est une forme de chorée. En me basant sur ses symptômes particuliers, tarentula m'est apparu comme une évidence, et j'ai dit le soir même à ma femme, c'est bon, j'ai trouvé, cela va fonctionner c'est mathématique !! J'ai commandé ma dose et je lui ai donné le lendemain. Cela a été spectaculaire effectivement.
An niveau de l'agitation et du comportement c'est le jour et la nuit par contre ça fait 2 semaines qu'il est malade, il a fait une fievre élevée au début et en ce moment il me décompense une pneumopathie que je suis incapable de calmer. Comme quoi l'homéopathie est une école d'humilité et j'ai encore beaucoup à apprendre.... :D
Avatar de l’utilisateur
par Julien
Diplômé PH
#57861
comme souvent dans les cas multi-strate, tu enlèves une strate et celle du dessous (souvent dissimilaire mais pas toujours) qui était réprimée apparaît de plus belle. Beaucoup de parents arrêtent à ce stade car ils pensent que le traitement aggrave alors que c'est tout l'inverse. Chose certaine, cela va dans la bonne direction. 2 semaines, c'est quand même long. Essaie de te faire aider par qqn qui a une vue plus extérieure car ça peut être mélangeant ces passages de strates. C'est important d'éviter de bricoler à ce stade en donnant trop de médicaments non adaptés au cas.
par Emile
-
#57862
J'espère que cela va faire bouger les lignes du côté de la grand-mère et du grand-père maternels ! ;) Mais, de mon expérience, rien n'est moins sur ... :(
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 16

Bravo Cyril et envoyons les autres vivre en THEORI[…]

Bonjour Olaf, A mon avis, le simple moyen de savo[…]

Dr Georges Broussalian

Merci Georges pour toutes les graines que tu as se[…]

Merci de vos réponses. En effet je me sui[…]