#59573
Salut Christophe !

Franchement, ça fait doucement rigoler ! Cooot cot cot codettt ! Les Célébrités la Science Officielle, gloussant comme des poules qui auraient trouvé un couteau, (re)découvrent avec plus de 200 ans de retard la Similitude. C'est pas à mourir de rire ? Comprendront-ils toutefois ce qu'ils ont observé, tout affairés à glousser dans les revues ? :lol:

A suivre : que vont-ils nous pondre à partir de ça ?! :lol:
Rousseau Christophe aimais cela
#59576
Rousseau Christophe a écrit : 11 juin 2019, 12:55 https://www.sciencesetavenir.fr/sante/m ... afe_134381
Ça fait doublement rigoler quand on voit le nom du professeur neurologue traitant de l'enfant à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière : Flamand-Roze. Sait-il que certains homéopathes soignent avec du coffea cruda, du coffea tosta mais aussi avec des plumes !? ;)
Charles-Aconit aimais cela
#59578
Christophe, dans le répertoire, regarde à membres/chorée, et aussi en prenant choréiforme. Dans un autre registre coffea est au 2° dans la rubrique convulsions/enfant
Comme l'indique l'article en médecine classique les découvertes se font par pur hasard. En homéopathie nous ne sommes pas aveugles, nous avons une loi thérapeutique qui nous indique comment utiliser les médicaments. A bon entendeur...
#59579
Oui Athelas tu as raison, j’avais fait un saut dans le répertoire et avais remarqué ces symptômes aussi (je les ai scrutés un nombre incalculables de fois ceux-là :). C’est ce qui m’a fait tilt quand j’ai lu cet article. Après il faudrait valider avec plus de symptômes pour voir si coffea tient éventuellement la route (hyperesthésie. Sommeil, etc) pour cet enfant. Cependant si le café fait effet à dose pondérale, il est fort à parier que le café dynamisé amène un effet aussi. Avec le petit plus de pouvoir faire varier la puissance (dose, dynamisation) médicamenteuse avec les munitions de l'homéopathe pour maîtriser l’agitation à terme (entre autres). Je ne sais pas si les effets thérapeutiques homéopathiques de l’usage de café à dose pondérale vont, un moment où à un autre, s’atténuer, car l’organisme se sera habitué aux doses. Ne risque-t-il pas de verser dans les travers de la médecine actuelle à savoir augmenter les doses pour le même effet quand l’organisme sera saturé?
#59631
Emile a écrit : 11 juin 2019, 19:27
Rousseau Christophe a écrit : 11 juin 2019, 12:55 https://www.sciencesetavenir.fr/sante/m ... afe_134381
Ça fait doublement rigoler quand on voit le nom du professeur neurologue traitant de l'enfant à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière : Flamand-Roze. Sait-il que certains homéopathes soignent avec du coffea cruda, du coffea tosta mais aussi avec des plumes !? ;)
En fait le patronyme Flamand-Roze a été délibérément construit par Constance Flamand et Emmanuel Roze. Tous deux ont adopté le patronyme de l’autre en se mariant ! :)
Doutes sur uniciste

oui oui tout à fait je vais le contacter !![…]

repertoire de Kent

Merci

Mais au fait Édouard a lui aussi pratiqu&e[…]

Gastro 2020

J'ai choisi KALI-C car 2 personnes m'avaient dit q[…]