Avatar de l’utilisateur
par Kathmandou
-
#61951
Jeudi dernier au boulot une collègue psychologue m'entend parler d'homéopathie et me demande de lui trouver un remède car sa consultation chez la dermato a été annulée à cause de l'épidémie de covid 19. (L'année dernière, elle m'avait montré un jour un minuscule bouton sur son index et voulait prendre rdv chez sa dermato craignant que ce ne fût une verrue.)
Aujourd'hui elle me montre un peu d'eczéma au coin interne des yeux (elle porte des lunettes), ils sont par ailleurs gonflés au réveil. En outre depuis une période surmenage elle ressent en permanence une oppression thoracique "comme si on appuyait sur ma poitrine".
Elle a besoin de beaucoup de sommeil pour récupérer, car le stress l'épuise. Frileuse, elle dort sous une grosse couette mais a besoin d'air, recherche la chaleur du soleil et boit chaud pour se réchauffer.
Petite brune, la trentaine, se tient très droite, raide physiquement, rigide mentalement ; elle habite seule avec son chat, à 100m du boulot (la prison des Baumettes quand même). Aucune vie sociale en dehors du boulot, la solitude ne la dérange pas du tout car elle reste en contact avec les gens qu'elle aime et pour lesquels elle se fait facilement du souci. Dévoreuse de livres, sensible à la musique.
C'est une grande bosseuse, se plaint/vante d'en faire plus que nous mais refuse l'aide qu'on lui propose. Toujours très critique : les gens étaient mieux organisés et plus compétents dans le service où elle travaillait auparavant (ça énerve les marseillais mais c'est pas faux en même temps), affiche toujours un petit sourire condescendant, te fait sentir que tu travailles comme une brêle quoi... Rationnelle et intellectuelle dans sa clinique, pas d'émotions.
Très ordonnée, vérifie plusieurs fois qu'elle a bien fermé sa porte, avait peur des cambrioleurs en arrivant à Marseille. Elle est du genre à imprimer les documents plutôt que les remplir à la main (c'est ce qu'elle fait avec les attestations de déplacement dérogatoire actuels) :D
Bon, c'est plié depuis un bon moment, inutile de retranscrire le discours qu'elle déroule avec force détails sur sa santé, je sais quoi lui donner sans répert sous la main.
Anne aimais cela
par Aurelie
Etudiant
#61971
Inquiète pour sa sa santé, anxieuse, frileuse manque de chaleur vitale, très ordonnée, consciencieuse pour des broutilles, critique, oppression thoracique... Et ferme les portes à clés !
Je pense à ARS ALB
par Julien16
-
#61981
Bonjour ,
Le fait d'être consciencieuse ( tatillon ) , le besoin de sommeil , et le fait d'être un peu hautaine + l'eczéma au coin des yeux me fait penser a sulfur
Mal de dos

Bonjour, En valorisant la notion de raideur, remar[…]

On considère que le scanner à une […]

..., je vois aussi un syphilinum probable (le co[…]

Un autre point qui interpelle est le fait (d'ap[…]