#62066
Voici mon humble suggestion : le 25/03 , au vu du tableau, il aurait peut-être fallu donner PHOS , qui fait partie du tiercé gagnant des remèdes du Dr Marco Cola à Turin.
Hypothèse 2 : le 30K n'était pas assez puissant.
VeroS, didier aimais cela
#62067
Le choix du remède n'est que la moitié du chemin.
Encore faut-il:
1. ne pas répéter trop souvent le remèdes alors qu'il y avait un début d'amélioration.
2. ne pas changer trop vite de remède.
3. essayer une plus haute dynamisation sur une remède qui avait bien marcher mais qui patine.

Ça prendrait aussi plus de détails sur la posologie utilisée. A mon sens, la conclusion de ''simile'' est bien trop rapide ici... je vois plutôt des erreurs dans la posologie et la gestion du cas.
#62068
Emile a écrit : 26 mars 2020, 09:57 Il aurait fallu qu'il puisse faire des PCR pour savoir s'il avait à faire à des infections respiratoires classiques ou au COVID19.
A Turin en plein cœur de l'épidémie en Italie plus besoin de tests pour tous ces patients frappés massivement par une symptomatologie similaire :-o
VeroS aimais cela
#62069
Comme le dit Julien, donner un médicament nous situe à peine à mi chemin.
Le début de mieux avec Am-c n'a pas été exploité correctement, puis cela risque d'être la spirale d'un médicament au suivant.
J'ai remarqué que les malades sont très sensibles à une pris intempestive. Et par ailleurs l'olfaction fonctionne remarquablement. Je pense qu'il faut redonner Am-c mais au moins en 200 et dissous dans un peu de whisky. Idéalement je pense que des plus hautes comme 50m et même MM peuvent être prescrites.
#62070
Fuhrmann a écrit : 26 mars 2020, 18:23 Bonjour, je vous renvoie un 1er cas de covid19.
20/03/20: C'est un parent de mon gendre, qui présente depuis le 16 mars(consultation téléphonique)
-fièvre à 39°, toux grasse non douloureuse,nez bouché,perte du goût et de l'odorat, fatigue intense, tendance à avoir des selles liquides. Appétit conservé, soif modérée d'eau fraîche, bouche sèche, pic de fièvre vers minuit. Sans répert: PHOS 9 à répéter.
-21/03/20: résultat=0. ARS 9 à répéter.
-22/03/20:résultat=0.Couché toute la journée, 40°, qui m'épuise, sinon ça va bien, je suis bien couché. Je bois beaucoup, pas faim, toujours toux grasse, non gênante.
-23/03/20: 39,7°, asthénie intense, reste prostré au lit, toux +crachats identiques: Am-carb 30 K à répéter.
-24/03/20: a passé une bonne nuit, se sent un peu mieux"c’est pas trop mal". Ce matin, j'ai pu me lever, je me suis enfin lavé, j'ai un peu mangé. 39,3° le matin, 38,8 à midi: poursuivre Am-carb 30 K.
-25/03/20: fatigue intense, beaucoup plus de crachats, saignement de nez,bouche sèche, soif intense, selles molles. Se sent mieux le soir, besoin de choses fraîches(aliments ou boissons). On continue Am-carb.
26/03/20: son médecin l'hospitalise pour son état général+signes respiratoires(dont je n'ai pas le détail).
RÉFLEXION: à priori, malgré une brève amélioration au début d'Am-carb, l'état ne bouge pas dans le bon sens, et pour ce patient, on doit être sur un simile du "génie épidémique". Par contre, je livre à votre réflexion le remède que je comptais attaquer ce jour.
Je me suis dit: c'est un remède violent, invasif, soudain, aggravations dramatiques sans prévenir, soudaines, et massives.
Ma répertorisation :
- GEN: weakness-paralytic-sliding down in bed
-CHEST: inflammation lungs
-COUGH: fever during.
J'ai 17 remèdes qui couvrent les 3 rubriques, et un m'attire l'attention, car je l'ai travaillé au CLH. C'est BAPTISIA.
Pourquoi? Baptisia est connu dans les infections typhoïdes à Salmonella Typhi, spécifique à l'humain. Mais c'est une bactérie dont l'action destructrice est intra-cellulaire, tout comme les virus. Porte d'entrée: bouche, ORL. La non-réaction immédiate de l'hôte, puis infestation soudaine et débordement des systèmes de défense, mais il est trop tard. Petit signe de Baptisia: il est painless, quant aux pathologies de porte d'entrée, alors qu'il est SORE de partout.Image
Je vous joint, pour les curieux, le travail fait en 2013. Merci de me tenir au courant, si vous le testez dans le covid. A bientôt, JJF
BAPTISIA TINCTORIA, RELECTURE J.J.FUHRMANN

Je ne reprends pas tout ce qui a été fait, mais uniquement à partir de l’analyse M.M+ EXTRACT, puis je développe les éléments de la souche qui peuvent nous aider.
C'est un remède qu'un homeopathe suggère dans cette vidéo.
En précisant que je n'ai pas tout compris à cause de l'accent.
https://youtu.be/vk0JTUNTFOc
#62081
Edouard Broussalian a écrit : 26 mars 2020, 14:29 Nous sommes assez ridicules de parle de Covid tant qu'on ne peut pas le prouver.
Il me semble pourtant que Marco Cola avait dit que certains de ses malades avaient été testés, et que certains avaient même déjà été traités de manière classique allopathiquement pour le covid19...
En tout cas quel médecin courageux ! Je ne sais pas si beaucoup d'entre nous avec un rein greffé et abreuvés d'immunosuppresseurs auraient eu le culot d'aller affronter le covid-19....Chapeau !
annick, MarcR, Agnes ASTIER et 1 autres aimais cela
#62082
MarcR a écrit : 26 mars 2020, 08:27 Dans l'émission de l'EBH d'hier soir, il y avait le témoignage de Marco Cola, homéopathe en plein coeur de l'épidémie italienne.
Lui aussi a rencontré plusieurs fois le symptôme de l'impossibilité de prendre une inspiration complète.
Il y avait aussi céphalée pressive ou battante, plus ou moins de fièvre, toux sèche, perte du goût et de l'odorat même sans rhume.
Marco Cola ne cite pas la perte de l'odorat dans les symptômes des patients. Il parle uniquement d'une perte du goût ou, moins radicale, d'une altération de celui-ci avec souvent l'apparition d'amertume en bouche.
Et cette altération / amertume est bien couverte par Ammonium carbonicum.
Jean Umber aimais cela
#62083
annick a écrit : 26 mars 2020, 22:08
Emile a écrit : 26 mars 2020, 09:57 Il aurait fallu qu'il puisse faire des PCR pour savoir s'il avait à faire à des infections respiratoires classiques ou au COVID19.
A Turin en plein cœur de l'épidémie en Italie plus besoin de tests pour tous ces patients frappés massivement par une symptomatologie similaire :-o
En ce qui me concerne, j'ai bien eu un épisode de diarrhée avec douleurs et ma mère un épisode de froid intense sans que ce soit accompagné de fièvre, alors que je ne connais pas de cas déclarés de COVID19 autour de nous. Nous avions pris Arsenicum en préventif avant ces épisodes. Ma diarrhée a semblé répondre à Aloe (mais je n'avais que du 4 CH qui datait du temps où mes enfant était petits : date limite du tube : décembre 92 ... Je l'ai beaucoup secoué ! dilué et secoué encore comme Caspar Julius Jenichen devait le faire sans doute :)).
Jean Umber aimais cela
#62085
D'accord Emile, on a bien compris qu'ammonium carb était le remède du covid 19.
Je te suggère, pour être rigoureux, de n'en donner qu'à des personnes qui se présentent avec leur certificat covid19 datant de moins de 3 jours ainsi qu'une preuve de domicile datant de moins de 3 mois.
On n'en donne qu'à eux, et rien que de l'am-c.

Sinon, voici pour toi qui est un adepte du répertoire, la rubrique d'anosmie (source PC Kent, donc répertoire Broussalian) :
N : ODORAT / anosmie : (1)ail., (2)alum., (2)am-m., (2)anac., (2)ant-c., (2)ant-t., (2)ars., (2)ars-i., (1)arund., (1)aspar., (2)aur., (3)bell., (2)bry., (1)bufo., (3)calc., (3)calc-s., (1)camph., (2)caps., (1)carb-an., (2)carb-s., (1)card-m., (2)caust., (2)cham., (1)chlor., (1)cod., (2)cupr., (1)cycl., (2)elaps., (2)graph., (3)hep., (2)hyos., (2)ign., (2)iod., (2)ip., (2)kali-bi., (2)kali-i., (1)kali-n., (1)kali-p., (2)kali-s., (1)lach., (2)lyc., (2)mag-m., (1)mag-p., (1)mang., (1)med., (3)merc., (2)mez., (2)nat-a., (2)nat-c., (3)nat-m., (2)nux-m., (2)op., (1)phel., (3)phos., (3)plb., (2)psor., (3)puls., (1)rhod., (2)rhus-t., (2)sang., (2)sarr., (1)sec., (3)sep., (3)sil., (1)spig., (1)stram., (2)sul-ac., (1)sul-i., (2)sulph., (2)teucr., (1)verat., (2)zinc.

Tu constateras qu'on y trouve ars, bry, camph, etc ...

Tiens, c'est marrant on ne voit pas am-c !
Ah merde ! On fait quoi chef ? On m'aurait menti ?

Je ne dis pas qu'am-c ne peut pas convenir, mais il faudrait un peu arrêter la mauvaise foi !
Quand on a un pauvre médecin sur le terrain avec des gens qui tombent comme des mouches tout autour et qui semble n'obtenir que des résultats positifs, on rend hommage, on écoute et on essaie d'apprendre.
Après ça n'empêche pas de chercher par soi-même, mais il faut quand-même rester correct.

A bon(s) entendeur(s), salut !
annick, Anne aimais cela
#62087
Marc, note tout de même la présence d'ammonium muriaticum dans la rubrique.
Maintenant, effectivement, de nombreuses personnes (grippées sans doute) ont très bien réagi à Bryonia, ou à Arsenicum, selon les symptômes.
#62088
Dans la rubrique anosmie on trouve 3 des 4 remèdes mis en avant pour les Belges pour les cas bénins :
Ars, Bry, Phos
Justicia n'y est pas mais ds Synoptic : perte du goût et de l'odorat

Edouard propose Am-c dès qu'il y a de vrais troubles respiratoires. J'attends avec impatience qu'il nous précise les symptômes, les indications, la posologie
didier, Jrom aimais cela
#62091
Bonjour,

Je suis médecin à la retraite dans le sud de la France, pratiquant l’homéopathie depuis 40 ans. J'ai lu les cas rapportés par EB récemment sur l'intérêt d'AM-C dans ce même forum. Voici ma modeste contribution pour établir AM-C comme remède épidémique.

Deux cas où Ammonium carbonicum a bien aidé :

1er Cas : Homme de 42 ans qui vient de perdre une grand-mère récemment atteinte du Covid ( personne âgée 92 ans atteint d'un cancer en fin de vie, admise en réa pour troubles respiratoires et testée + au covid) . Il a côtoyé la grand-mère à domicile.
Il y a 4 jours, apparition de la fièvre ( autour de 39°) avec courbatures et grosse fatigue. Douleur frontale au dessus des sinus. Désir de boissons acidulées (avec du citron). Gout perturbé avec sensation de gout métallique, parfois de javel. Pas de troubles de l'odorat mais nez très sec. Toux sèche, peu fréquente. Sensation de serrement dans la poitrine, anxiogène.
J'ai fait administré par téléphone AM-C en 10.000 K , 1 gorgée toutes les 2 heures. Amélioration des symptômes au bout de 12 h avec retour à la normale au bout de 24h.

2ème cas : Femme de 37 ans non testée mais qui présentait depuis 3 jours les symptômes évocateurs notamment la température élevée , avec fatigue marquée (doit rester allongée) , courbatures ( en fait c'est plus une sensation de pression) et fourmillements aux jambes, perte partielle du gout (reconnait le salé et le sucré mais les autres aliments n'ont pas de gout), sécheresse des muqueuses surtout la nuit: bouche et nez, désir de boissons acides, absence de toux, besoin de respirer à fond pour reprendre son souffle, anxiété dans la poitrine et sensation de pression , peur d'avoir le covid (interprétée par peur de la mort).

La-aussi AM-C mais en 30 CH (fourni par Boiron) , 1 cuillère à café toutes les 2 h puis 3 fois fois par jour si amélioration. Tout est rentré dans l'ordre en 24 h . Le gout persiste encore un peu à être altéré mais bcp moins.
Dans Ce second cas, ce n'est pas certain que ce soit un cas de Covid, mais les symptômes me semblent correspondre.

Pour les symptômes d'agueusie et d'anosmie, je pense qu'il s'agit davantage d'une altération partielle du gout et de l'odorat qu'une réelle disparition totale. J'ai repéré par ailleurs les symptômes suivants qui sont aussi du ressort d'AM-C dans les matières médicales :
- la grand sécheresse des muqueuses nasales et buccales, qui pourrait peut-être expliquer ces sensations désagréables.
- désir et/ou besoin de boissons acidulées citronnées
- la sensation d'une pression dans le thorax, à mettre en lien peut-être avec le climat médiatique actuel anxiogène marqué.

Je suis d'accord avec EB pour penser fortement à Am-C comme remède épidémique du Covid. J'ai vu aussi des grippes saisonnières qui ont réagi à Bryonia le plus souvent, mais les symptômes n'étaient pas les mêmes, mais parfois ressemblants. Je suis conscient que ces 2 cas concernent des formes peu graves du Covid, mais si on pouvait généraliser la prise d'AM-C à ce stade d'évolution de la maladie, on réduira probablement les cas plus graves avec détresse respiratoire et/ou pneumonie brutale.

Dans la famille du premier cas, une tante à ce patient, positive au covid , est actuellement en réa à Annecy. Elle a aussi côtoyé la grand-mère décédée. Elle a été intubée et sous respirateur depuis 2 jours. La question est de savoir s'il sera possible de lui donner dans ce service de réa de l'AM-C ? La famille ne peut pas lui rendre visite.

Bonne continuation pour lutter contre cette m... de virus.
annick, Emile, Kathmandou et 5 autres aimais cela
#62114
Bonjour, j'ai recupéré AM-c depuis 2 jours.
Avec le recul que j'ai chez les enfants.
Tableau clinique regroupé de plusieurs enfants :
Toux incessante agg la nuit et le matin avec glaires.
manque d'appétit avec soif mais parfois sans soif
parfois saignement de nez (2 cas)
abattement,
diarrhée le matin
vomissement après manger ou bu (15 min-20min)
enfant plus ou moins collé aux parents, parfois abattu, veux dormir tranquille
Fièvre jusqu'à 41°C

Bref au début je suis parti sur phos même si tous n'avait pas de saignement, avec une assez bonne réponse mais la toux continuait.
çà ressemble à PHOS (vomissement après manger), PULS, BRY(mais soif importante et tout le temps)
En effet je n'ai pas d'agitation ou d'angoisse particulière. Nuit génée par la toux et la fièvre mais les enfants dorment quand même. Le nez est légèrement pris sans être un symptome marqué.

Depuis j'arrose d'AM-c 200k tous les enfants et les parents qui toussent ou fièvre qui traine, avec fatigue ou baisse d'énergie et tous vont mieux en 24h dont 2 parents qui avaient une oppression thoracique et du mal à respirer.

Pour les symptomes d'anosmie, agueusie (KN de phos), j'y ai refléchis et je me dit que si les allopathes l'ont remarqué chez les patients c'est alors un signe de la maladie et non du malade. On peut donc s'en servir pour dire que le malade est covid + de façon certaine. Je pense qu'il y a beaucoup plus de personnes que l'on croit qui sont infectés.

L'Olfaction suffit chez les enfants, pour les plus génés ou les parents, je donne en solution de 2 granules dans 25cl soit une cuillère directement pour les adultes soit après dilution dans 1 verre pour les enfants. Me manque encore la gestion dans les jours qui suivent.
Anne, Clo, claire@ et 5 autres aimais cela

..., je vois aussi un syphilinum probable (le co[…]

Dans le service, ce taux correspond à not[…]

Mal de dos

En passant par là... je me tente BACK PAIN […]

Un autre point qui interpelle est le fait (d'ap[…]