#66880
Bonjour à tous
Je vous partage le cas d'une patiente que je suis depuis plus de 20 ans. C'est une femme extrêmement sensible, qui fait des massages énergétiques et autres soins.
Vers 2000 elle avait eu besoins de Sep/Nat-m. En plein divorce, elle allait mal. Elle faisait des sortes de crises nerveuses genre "spasmophilie" qui avaient bien répondu à Ign. A noter le fort malaise dans les grands magasins.

L'herpès labial, l'envie de manger salé, etc 'avaient fait donner Nat-m en LM1. On monte Nat-m, elle va bien, de mieux en mieux. Elle reste très sensible à la moindre contrariété. Les règles se "bloquent" si elle a une contrariété. Elle a une douleur au rein g si elle est contrariée (séquelle d'une ancienne pyélonéphrite).

Elle a toujours le désir de sel. A ce stade j'aurais dû être un peu moins bête. Le fait que Nat-m semble fonctionner mais que le désir de sel, qui est une keynote du remède, ne régresse pas est généralement de mauvais augure. Tout au moins comme le symptôme est ancien, je serais en droit d'attendre que ce désir soit un peu modulé par les prises, ce qui n'est pas le cas. Ici cela indique probablement que Nat-m n'est qu'un simile.

Evidemment après la LM3, c'est le bug... Toujours à ajouter plein de sel, peur de l'orage... Douleur à gauche, je me vends bien mon Phosphorus, qui décrit bien cette sensibilité émotionnelle extrême, justement un peu trop pour un Nat-m. Peu d'effet si ce n'est la survenue d'un signe nouveau qu'elle n'a jamais eu: une forte angine, avec tous les signes de Mercure. Tout rentre vite dans l'ordre.

Finalement en 2006 je lui donne Staph vu les nombreuses contrariété conjugales, plus des tas de soucis avec ses enfants. On montera Staph pendant des années avec un mieux clair mais pas d'action profonde. Je note en 2007 :
"A été bien sous Staph
qd elle le prend: bon résultat
au départ cela crée des angoisses
puis elle va bcp mieux
Aime bcp la viande rouge
Retour eczéma paupières"

Je raccourcis un peu l'observation pour ne pas vous noyer. Episode Aconit 50m avec le décès soudain de son frère. Trahison d'une amie encore et toujours Staph. Parfois un petit Ign pour les contrariétés insurmontables. A chaque fois, "ça marche" mais on voit bien que le cas n'est pas stabilisé.

Puis une strate Lycopodium est apparue avec des abcès dentaires, une sensation de froideur glacée dans l'intérieur des mains, faim à 10 h le matin. Évidemment en donnant Lycopodium, je suis obligé de me tordre le nez, vu que le désir de sel persiste encore et toujours et que je me doute que je ne couvre qu'une strate superficielle.

Au total le désir de sel est très ancien et appartient au remède profond.

Je la revois ce matin après une interruption de 4 ans. Mes notes:
"Retour d'herpès fesse quand contrariée ou fatigue
parfois aussi lèvre supérieure
Son fils presque 3 ans de tôle
avec le cannabis
très inquiète
Sa soeur a un cancer
Plein de crampes au mollet
vers 2 ou 3 h"

Je prends donc deux rubriques toutes bêtes. Et le médicament me saute aux yeux.
Je vous laisse me dire les deux rubriques.

Ne trichez pas en déroulant la fenêtre, je vous livre ensuite mes questions orientées, de confirmation.




+













+











+







+





























Très peur de l'eau
impossible de prendre la douche avec l'eau sur le visage
Enfant il y a eu des attouchements de la part d'un paysan voisin
son frère aussi
qui s'est excusé après
A toujours senti les choses d'avance, les gens, etc
et cela se développe de plus en plus
Impossible de sortir la colère
Devait mourir à la naissance
l'accouchement était terrible, par siège






Elle a toujours bien répondu à Staph, monté à 50m. Épisodiquement un coup de Lyc.




Retour d'herpès fesse quand contrariée ou fatigue
parfois aussi lèvre supérieure
Son fils presque 3 ans de tôle
avec le cannabis
très inquiète
Sa soeur a un cancer
Plein de crampes au mollet
vers 2 ou 3 h
Très peur de l'eau
impossible de prendre la douche avec l'eau sur le visage
Enfant il y a eu des attouchements de la part d'un paysan voisin
son frère aussi
qui s'est excusé après
A toujours senti les choses d'avance, les gens, etc
et cela se développe de plus en plus
Impossible de sortir la colère
Devait mourir à la naissance
l'accouchement était terrible, par siège
Françoise, Agnes ASTIER aimais cela
#66890
Image
#66892
Coucou Ed, merci de nous poster ce beau quizz.
Je n'arrive pas à trouver les deux rubriques magiques. Quand je répertorise, je tombe et retombe sur Causticum qui ne me paraît pas correspondre au profil si sensible de cette femme.
Mais à la lecture du cas, Lyssinum me saute aux yeux avec le désir de sel, les abus enfant, la succession d'événements catastrophiques dans sa vie, la peur de l'eau et la claustrophobie... mais je vois des Lyss partout...
#66894
Justement Françoise nous parlait la clairvoyance de Lyssinum ce week-end :)
Si on prend :
Les crampes du mollet la nuit
Et
L herpes de la lèvre supérieure

Il sort au 3eme degré

Cela colle avec le désir de sel, l hydrophobie, la clairvoyance, l abus
#66896
Un énorme spasme
C'est ce que je vois.
Tout se crampe, s'arrête : muscle des mollet, régles, reins....
sous l'effet de la contrariéte.

Mais je n'arrive pas a1 traduire cela en rubrique.
Ca va venir.....
Normalement c'est Nat-m ;;qui se transforme en statue de sel mais c'est quand elle pense au passé et ressasse.
Là ca ressemble plus à Cham, Coloc . Je me demande si elle respire encore lors d'une contrariété.
Allez je vais chercher les rubriques.
#66897
Cas très intéressant mais je n'ai pas trouvé :(
J'avais bien sélectionné la rubrique des crampes mollet la nuit mais j'avais choisi herpès sur la fesse me disant que cette localisation était un peu plus caractéristique que la lèvre supérieure. Du coup je n'ai pas été consultée cette rubrique :oops: J'ai regardé aussi le désir de sel, je cherchais une rubrique avec les suites de contrariété mais je n'ai abouti à rien.
Quand on a la solution tout devient limpide...

Merci !

Patricia.
#66898
je trouve intéressant de rapprocher Lyss des remèdes tuberculeux phos et natrum puis des remèdes sycotiques staph et natrum
Lyss à mon sens n'est pas tuberculeux pourtant hypersensible, trop, on est même dans la clairvoyance. Au début t'as du te faire bananer par cet aspect ?
lyss est un remède sycotique énorme et hypersensible sur certains points pourtant
le désir de sel rapproche forcément de phos et natrum, super didactique merci.
D'où l'importance de remonter dans le temps quand ça grince au gouvernail, un bel exemple de totalité.
nico_juju aimais cela
#66906
C'est sans doute de la déformation professionnelle chez moi (pratiquement 100% de mes patientes incarcérées ont été victimes de viols, inceste et autres horreurs ) donc j'aurais tendance à dire qu'il faut systématiquement poser la question des traumatismes de l'enfance dans l'anamnèse, c'est une perche qu'on tend et que beaucoup de patients sont bien contents de saisir, certains n'en ont jamais encore parlé à quiconque.
Si nous ne posons pas ces questions, nous sommes comme Perceval silencieux devant le mystère du Graal et de la lance qui saigne : nous manquons une occasion de guérir ( le roi pêcheur mais aussi tout le royaume gangréné par le mal ).
Édouard, heureusement que ta patiente revient , 20 ans après, avec son grain de sel qui pique ta curiosité :lol:
Et pour en revenir à Lyss, je ne crois pas qu'il puisse s'agir d'un Simillimum (quel homme, quelle femme nait "enragé" ? ) mais d'une strate ancienne : le miasme des abus subis qui se greffe sur la force vitale et empêche la guérison tant qu'il n'a pas été débusqué et chassé.
Agnes ASTIER, sin83 aimais cela
#66909
oui Kathmandou, c'est le genre de perche qu'on devrait lancer presque systématiquement, l'étiologie ! Quelle est votre plus grande peur devant des crises avec palpitations, avez-vous déjà eu peur pour votre vie devant une peur une photophobie ou peur de l'eau avec mâchoires serrées, ou avez vous eu tout le confort et les soins nécessaires, la protection de vos proches dans votre enfance devant ce désir de sel avec clairvoyance ou autre groupes de symptômes évoquant un abus possible....
Anne, Agnes ASTIER, nico_juju aimais cela
#66915
Un cas qui ouvrirait de longues discussions! Gardez le pour le prochain séminaire.
Oui c'est une strate ancienne, personne ne naît enragé. Mais vous voyez comme le médicament était tout le temps en filigrane sans que j'y aie pensé. Mais nous le sous estimons trop, surtout vu la décomposition des sociétés, il est au premier plan.
Il y a un aspect sycotique et tuberculeux décompensé (syphilitique), voilà ce que je peux en dire pour répondre à Cyril!
J'ai une longue liste d'ajouts, qui me sont bien utiles.
J'ai répertorisé la crampe du mollet la nuit bien sur, mais surtout l'ANXIETE POUR AUTRUI, où je le place désormais au second degré. Cette anxiété projetée sur les autres est SOUVENT un point d'appel.
cyril41, Françoise aimais cela
#66932
Bon, alors clairement c'est LYSSINUM ??? tu sais, avec les grand-mères, il faut être clair !
Dans les rubriques magiques qui t'ont conduit au remède, dans ma version de PcKent, l'anxiété pour autrui, Lyss n'y figure pas !
Il est dans les crampes du mollet la nuit. Mais seulement au premier degré !
Donc, si c'est bien Lyss le remède de cette femme, ma connaissance du remède (de l'intérieur) m'a permis de le débusquer sans répertorisation à moins que ce ne soit mon intelligence perceptive [nouvelle façon (novlangue ?) de dire intuition, plus politiquement correct ; je sais que tu adores le politiquement correct !]. Ou les deux !
VeroniqueB, Agnes ASTIER aimais cela
#66935
Il y est chez mon PCKent.

Sulph,Ign,Caust,Lyss,Rhus-t,Phos,Mag-m,Mag-c,Lyc,Ferr,Carc,Calc,Ars,Lac-dl,Sars,Nux-v,Nit-ac,Manc-->MB : CRAMPES / Mbres inf / Mollet / nuit
Sulph,Ign,Caust,Lyss,Rhus-t,Phos,Mag-m,Mag-c,Lyc,Ferr,Carc,Calc,Ars,Lac-dl,Sars,Nux-v,Nit-ac,Manc-->PSY : ANXIÉTÉ / autrui, pour
Sulph,Ign,Caust,Lyss,Rhus-t,Phos,Mag-m,Mag-c,Lyc,Ferr,Carc,Calc,Ars,Lac-dl,Sars,Nux-v,Nit-ac,Manc-->VIG : ÉRUPTIONS / HERPÈS / Lèvres, région des / supérieure
Syndrome d'Ehlers Danlos

Oui clairement de ma mère. Et je reconnais […]

Merci pour ce cas et pour ton explication.

J'ai fabriqué une petit magnétom&egr[…]