Règles du forum : Forum testé en mode modération.
Le compteur de réponses reste (faussement) bloqué à zéro car les réponses deviennent invisibles ! Pas d'inquiétude !
Elles s'afficheront au moment de la correction finale.
Avatar de l’utilisateur
par Passiflore
-
#68345
Bon je le tente sans grande conviction. J'ai du mal avec Mélanie et je n'ai pas de matière médicale (pas reçue encore). En lisant le descriptif, sur le plan psychique (avec le peu de ce que je sais), il m'a fait pensé à Nux Vomica.

Quand je me suis servie de Mélanie, j'ai trouvé Ignatia qui pourrait correspondre.

Mélanie donne aussi Phosphorus et Belladona, mais cela me parle moins.
par Fan73
-
#68347
Bonjour,
Enfin je me lance...
Soyez indulgent c'est une grande première pour moi! Je suis infirmière à la base et mes pratiques homéopathiques ne sont que familiales et symptomatologiques...😕 Oui je reviens de loin 😊
Je ne suis pas du tout sûre d'être dans le juste mais j'ai besoin d'essayer...

Pour les 3 items de répertorisation je suis partie sur:
Les maux de tête liés à la sinusite, les céphalées se déclenchant à 14h et leurs aggravations par la lumière.

En effet, en reprenant l'exposé du cas, certaines données me semblaient plus être des conséquences aux céphalées quotidiennes mais pouvant m'orienter dans un second temps:
Mauvaise humeur pendant l'accès, nervosité en fin de crise qui peut se comprendre par son impossibilité à gérer son garage comme il le souhaite.

Pour la tendance à la dépression, l'impressionnabilité, ne supportant pas le chaud, je le garderai de côté pour plus tard.

Pour certaines données je ne les prend pas en compte pour me concentrer sur les modalités et l'expression des symptômes:

Voici donc mes recherches sur le répertoire Mélanie:

TETE/DOULEUR, céphalées en général / catarrhale (sinusite, etc)
TETE/DOULEUR, céphalées en général / lumière / agg par
TETE/DOULEUR, céphalées en générale/ après midi

le nuage de remèdes avec ces symptômes est large...

En m'appuyant sur la Matière Médicale de Kent je dirige mon choix sur Belladona
Qui recouvre l'apparition brutale des céphalées, l'aggravation par le mouvement (s'allonge), besoin de couvrir sa tête (notion de chaleur), excitation/violence pendant les accès (de très mauvaise humeur pdt l'accès).

Voilà, j'ai hâte de voir la correction du cas et comprendre comment progresser 😊

A très bientôt.
Fanny

Commentaires
Hello Fanny, je suis très content de ta participation et que tu te sois lancée. Les débuts ne sont jamais faciles, je me souviens des miens ! L'important est que tu exerces ton regard et ton esprit à trier, séparer, comparer, etc. et que pour bien arriver à le faire tu t'étonnes devant chaque cas. Une tendance naturelle (je présume) des étudiants qui débutent c'est d'essayer de rattacher quelque chose qu'on a appris en cours ou dans une lecture à quelque chose qui pourrait y ressembler dans un cas clinique, et/ou à faire des interprétations. Le "pourrait" est très important. Dans le doute, et je t'encourage à douter, abstiens-toi, ce n'est pas grave de s'y résoudre. Dans ta répertorisation c'est bien, tu t'appuies sur du concret, il ne te reste plus qu'à affiner.
par Tilleul
-
#68348
Bonsoir,

Ce qui me frappe est l'intensité de la douleur, pour laquelle les anti-névralgiques sont inefficaces : "insupportable", "prêt à tous les sacrifices", "si forte", "affreusement aigüe". Il s'est quand même fait arracher toutes les dents !
Mais la douleur n'est ni brûlante, ni contuse, ni coupante, ni déchirante, etc. Je ne trouve que :
GENERALITE / DOULEUR/ intolérante (Acon, Cham, Coff, Hep, Nux vomica)

La localisation permet de trouver un crabe :
TETE / DOULEUR /CEPHALEE EN GENERAL / FRONT /Droite / Extention /Occiput à travers la tête, à l' : PRUN

Je choisis comme modalité temporelle (bien que cela ne me paraisse pas correspondre totalement, puisque la douleur repart ensuite dans la soirée) :
GENERALITE / DOULEUR / apparait / soudainement / pour disparaître /graduellement

Résultat : chou blanc !

En fouillant Prun, je ne trouve pas l'aggravation par la lumière (comme Acon et Nux), le bruit (comme Acon, Cham, Nux), et la ni l'amélioration couchée (comme Nux). Donc je l'abandonne.

En revanche, Bell possède toutes ces modalités. En lisant le Synoptic, je me rend compte que "sujet régissant de façon intense aux événements et situations" peut expliquer la description " intolérable" de la douleur. Ma première rubrique m'apparait donc caduque à ce moment là. Dans le répertoire, Bell couvre l'apparition soudaine de la douleur, et également sa disparition graduelle, ainsi que la direction de la douleur vers l'arrière. On retrouve Bell au troisième degré pour l'après-midi (13-18) et également le soir (18-21). La chaleur améliore la douleur de la tête. Je le trouve aussi dans le Kent "tête/douleur/enveloppant améliore" et dans "tête/douleur/bandage de la tête améliore". Peut-être que ce qu'il ne fallait pas omettre, c'était qu'il se couvre la tête et se l'entoure avec l'oreiller.

Je recommence !
GENERALITE / REACTIVITE / Excessive
TETE / DOULEUR / Céphalée en général / bandage de la tête / améliore
TETE / DOULEUR /Céphalée en général /Front /droite

En comparant les médicaments communs à mes trois rubriques, je reste sur Bell.
Je sais qu'il ne faut pas travailler dans ce sens en "forçant" le médicament suspecté à rentrer dans les cases, mais je n'ai pas trouvé mieux...

Mais c'est toujours aussi chouette !

Commentaires
Hello Tilleul, je suis ravi que l'exercice te plaise, j'espère que tu vas t'enraciner (homéopathiquement parlant :-) ).
Ne penses-tu pas, a contrario que c'est la douleur intolérable qui va chez ce sujet là le "faire réagir de façon intense aux évènements et situations" ? La discussion est ouverte.
Chose curieuse, en recopiant la rubrique GE : DOULEUR / intolérable, tu as oublié un remède. It's a fatal error comme dirait Lippe. :?
C'est bien d'avoir résisté à la tentation Prunus.
Avatar de l’utilisateur
par Christian42
-
#68349
Douleur frontale


Dans un premier temps, je cherche dans le répertoire la rubrique qui me semble circonscrire le plus précisément possible les douleurs frontales de notre garagiste. Plusieurs approches sont possibles, mais il me semble que la plus caractéristique est celle qui la situe sur le front, au-dessus de l’œil droit :

TETE / DOULEUR, céphalée en général / Front / Yeux, au-dessus des /         droit, au-dessus de l'oeil
Nuage des remèdes pour les symptômes choisis :
acon aesc agar am-m anac arg-n ars aur-m bapt bell bism bor-ac bry cact carb-ac carb-an carb-v carc chel chin cinnb cist coc-c coca cocc com cycl daph dig dros dulc euon ferr fl-ac gels gins glon graph ham hep hyos ign iris kali-n lac-c lach lyc mag-p mang merc-i-f mez mur-ac nat-m nux-m ol-an op phys phyt prun ran-b rhus-t rumx sabad sang spig staph stront sulph tab tarent viol-t xan ziz

Les candidats sont nombreux, mais étant donné la précision de la recherche, nous sommes certains que le remède que nous cherchons fait partie du lot.

Ensuite, nous avons noté, dès le début de la présentation du patient, deux indications extrêmement précises sur sa personne :

1-. « Il est actuellement dans l’obligation de se coucher tous les après-midi. »
2-. « (…) persuadé que le dentiste était la cause de tout ce mal, il s’était fait, malgré tous les raisonnements de l'homme de l'art, arracher toutes les dents supérieures. »

1-. Notre garagiste ne se couche pas pour n’importe quelle raison. Il y est absolument obligé par sa pathologie. Il s’agit donc bien d’une caractéristique spécifique à lui en tant que personne malade. Comme par ailleurs ses crises ont lieu l’après-midi et commencent à 14h, cela confirme sans aucun doute possible que le fait qu’il soit obligé de se coucher est bien dû à sa pathologie, et non une fantaisie aléatoire.

Une recherche répertoriale avec tête/céphalée/allonger nous donne donc :

TETE / DOULEUR, céphalée en général /     allonger, doit s’
Nuage des remèdes pour les symptômes choisis :
alum am-c anac bell bry calc calc-p calc-s chin con croc crot-h euphr ferr ferr-ac ferr-i gels graph iod kali-bi kali-c kali-p kali-s lach lyc mag-m mosch nat-c nat-m nat-p nit-ac nux-v olnd op petr ph-ac phos psor puls rhus-t sang sars sel sep sil stann stict sulph zinc

Là encore, beaucoup de candidats. Mais si nous fusionnons les deux listes, la liste des candidats remplissant les deux conditions se réduit nettement et nous obtenons :

TETE / DOULEUR, céphalée en général / Front / Yeux, au-dessus des /         droit, au-dessus de l'oeil
TETE / DOULEUR, céphalée en général /     allonger, doit s'
Nuage des remèdes pour les symptômes choisis :
anac bell bry chin ferr gels graph lach lyc nat-m op rhus-t sang sulph

La liste s’est singulièrement réduite et, par ordre d’importance, nous avons:

4 : ferr nat-m sang
3 : bell bry chin gels lyc rhus-t
2 : anac graph lach op sulph

Il nous reste donc à choisir entre ces 12 candidats.

2-. Cette deuxième caractéristique qui pousse notre garagiste à vouloir à toute force se faire arracher les dents est bien étrange. Mais pourtant, malgré son caractère aussi fou qu’absurde, nous ne pouvons absolument pas l’exclure, puisque notre homme est bel et bien allé jusqu’au bout, et, ce qui est insensé, pour se débarrasser de sa douleur !

Dans un premier temps, je n’ai pas cru que cette folie pouvait faire l’objet d’un traitement homéopathique, mais, poussé par la curiosité, j’ai fait une recherche… et, aussi incroyable (pour moi) que cela puisse paraître, j’ai trouvé le magnifique CRABE suivant :

PSYCHISME / ARRACHER, déchirer les choses (Voir Casser, Détruire) /     dents des gens, arracher
Nuage des remèdes pour les symptômes choisis :
bell

Quelle extraordinaire surprise ! J’avais bien lu dans mes livres d’homéopathie que les sujets Belladonna pouvaient avoir des idées extravagantes, mais à ce point, jamais de la vie !

Ce résultat règle donc la question : BELLADONNA est bien le remède à la douleur frontale en question.

Je suis d’ailleurs moi-même capable de le vérifier, parce qu’il m’est arrivé plusieurs fois de prendre Belladonna dans des situations de problèmes ORL. J’ai donc lu plusieurs MMH, et sais que Bell est aggravé par la lumière, le bruit et le froid (caractéristiques évoquées dans le problème), et d’où la nécessité pour notre pauvre patient de se mettre la tête sous l’oreiller :

TETE /   ENFONCE la tête dans l'oreiller
Nuage des remèdes pour les symptômes choisis :
apis arn bell bry camph crot-t dig hell hyper med stram sulph tarent tub

Et là aussi, Bell est en première place. Il est aussi dans la liste des remèdes des douleurs frontales qui irradient vers l’occiput :

TETE / DOULEUR, céphalée en général / Front / Yeux, au-dessus des / EXTENSION /           occiput
Nuage des remèdes pour les symptômes choisis :
bell bism bry cham chel chlor cimic dios kali-c kali-p kalm kreos lach lil-t lyc naja nat-c nat-m phos pic-ac sep sulph ther thuj zing

Et enfin, il est également le remède des douleurs violentes, et des gens très nerveux souffrant de céphalée comme notre garagiste :

PSYCHISME / AGITATION, nervosité / céphalée /       pendant
Nuage des remèdes pour les symptômes choisis :
anac arg-n ars bell bry cadm calad canth cham chin daph dulc gent-c ign kali-i lach lyc morph naja nux-m ran-b ruta sil sulph syph vip


En conclusion, prenant le contrepied du jeune héros du superbe film de Losey « The go-between / Le messager », nous crierons et proclamerons sur les toits :

« Non delenda est belladonna ! »

Commentaires
Hello Christian, ouh là là, je vois que tu t'enflammes ! Serait-ce Belladonna ? Ou le bonheur lié à la découverte de l'homéopathie ?
Bon, tu pars pour commencer sur un symptôme peu caractéristique : la localisation au-dessus du sourcil dans une sinusite est banale, le sinus frontal se situe juste derrière. Ensuite, oui ce malade doit se coucher mais c'est parce que la douleur l'y contraint. Elle est trop forte. La douleur serait moins forte que la rubrique serait bonne à prendre. J'ai vu une fois un patient qui souffrait également de céphalée m'expliquer que c'était plus fort que lui, il en ressentait le besoin très fortement sans pouvoir l'expliquer, il ne fallait pas l'entraver. Il avait besoin de Nux vomica à ce moment. Tu remarques que dans cette rubrique ne figurent pas au 3° degré (On remarque seulement Bryonia, Sepia et son collègue Natrum qui sont au 2°) les médicaments qui possèdent également une céphalée violente d'une manière ou d'une autre : Belladonna, Cactus, Gelsemium, Glonoinum, Lachesis, Melilotus, Sanguinaria, et que donc le phénomène n'est pas (a priori) corrélé à l'intensité de la douleur.
J'ai rien compris à la fin, mais c'est pas grave, j'irai regarder ce film, d'autant plus que la musique est signée Michel Legrand.
Je suggère que pour les quiz à venir tu raccourcisses la présentation : maintenant que tu as bien compris la démarche je pense qu'il n'est plus utile de te casser la tête à recopier à chaque étape écrémante les médicaments présents dans les rubriques correspondantes. Amitiés.
Avatar de l’utilisateur
par Noephys
-
#68350
Merci Athelas de ces propositions ! Ca nous donne l'occasion d'arpenter les pages du répertoire, de pouvoir comparer les remèdes dans leurs subtilités, de retranscrire les symptômes d'après le texte !

Ce qui m'a sauté aux yeux dans ce cas c'est la psychologie du gars : se faire enlever toutes ses dents du haut pour peut-être régler ses maux de tête : ça devait être sympa d'emmener sa voiture dans son garage : au moindre petit problème ou pour une vidange, il devait proposer de changer tout le moteur :lol: :lol: :lol: !

Mais comment trouver ce symptôme dans le répertoire ? J'aurais aimé trouver RADICAL ou EXTREME... mais il a fallu trouver autre chose. Voici ce que j'ai trouvé :

PSY : AUTORITAIRE, dominateur (sûrement avec ses employés... assurément avec le dentiste qui a accepté une hérésie pareille !)
PSY : IMPETUEUX (dans le ton qu'il prend avec le médecin, sûrement dans son travail également)
PSY : OBSTINÉ
PSY : SUSPICIEUX, méfiant (c'est ce qui se rapproche le plus de "n'a confiance en personne")

Un personnage autoritaire, vif qui a toujours chaud, me fait penser à Sulphur, Nux-v, Lycopodium, Lachesis aussi.
Voici les symptômes de ma répertorisation :

PSY : AUTORITAIRE, dominateur
TE : DOULEUR, Front, Extension, à l'occiput
TE : DOULEUR, Chaleur, amél

Les deux remèdes principaux sont ARSENICUM et NUX VOMICA, mais Nux n'a pas d'écoulement jaune... et on ne pense pas de prime abord à ARSENICUM pour les personnes qui ont toujours trop chaud... SULPHUR est plus impétueux qu'autoritaire.

Dilemme, lequel choisir ?

Allons pour NUX VOMICA pour sa faculté à être impressionnable et vite déprimé.

Commentaires
Hello, Noephys tu m'as bien fait rigoler avec ce garagiste hyper-anxieux. :lol:
Tu vois que par des suppositions tu arrives à évoquer le médicament donné, mais tu ne le donnes pas, alors que l'auteur de ce cas clinique arrive à la même conclusion que toi... et le donne parce qu'il s'est servi d'éléments factuels, tangibles. C'est un amusement d'essayer de voir quelles rubriques mentales pourraient s'adapter au cas, mais elles sont trop générales, trop vagues. Le remède figure bien placé dans 3 rubriques sur 4 que tu as extrapolées (tu es douée !). Et plus loin dans ta répertorisation il ne te satisfait pas car tu n'as pas relevé ce qu'il y avait de caractéristique.
par lisewari76
Etudiant
#68351
Au premier abord, l’ambiance du cas me ferait penser à Nux-v, Bryn, Aur par rapport à son rapport avec le travail, son irritabilité.
Si j’écarte les symptômes typiques de la sinusite frontale et prend ceux qui semblent anachroniques par rapport à cette pathologie ou singuliers au patient et suffisamment discriminant (comme pour irritable pendant la céphalée qui appartient à beaucoup de médicaments) :
GE : DOULEUR / apparaît / soudainement / pour disparaître / graduellement : Asaf., bell., Calc., Coloc., Fl-ac., Hyper., Lach., med., puls., Rad-br., Ran-s., sabin., sep.
TE : DOULEUR, céphalée en général / intenable : acon., ambr., ars., bell., bry., cact., calc., cham., chin., coloc., cupr., gels., ign., ind., iod., ip., lyss., mag-c., manc., meli., nat-m., nit-ac., psor., puls., sep., stram., tarent.
PSY : ARRACHER, déchirer les choses / dents des gens, arracher : bell.
Je donnerai donc Bell en 200K à augmenter éventuellement.
Pour moi le plus difficile est de discerner les rubriques à garder et de n’en choisir que 3…
Merci pour ces exercices très enrichissants.

Commentaires
Hello Lise eh oui je suis d'accord, c'est difficile, pour tout le monde, et on doit tous en passer par là. C'est la condition. J'espère que tu ne vas pas tomber à la renverse en voyant la simplicité de la solution. La vraie difficulté est peut-être d'éliminer les choses qui nous encombrent ? Il ne faut pas se décourager !
Avatar de l’utilisateur
par Machourmarzak
-
#68353
Salam tout le monde
Nous assistons dans ce cas à un trauma aigu de puissances dynamique supérieur qui lègue, en second plan un autre chronique, une fois l'aigu diminué de puissance le chronique refait surface.

La plainte principale du malade présente :
Une sensation
Une modalité horaire périodique
Une localisation
Une extension

TE : DOULEUR / Front / droite
droite : .... Prun 3ème degré avec une valeur relative., ...

TE : DOULEUR, céphalée en général / Front / droite / EXTENSION / occiput à travers la tête, à l': prun en 3ème degré.

TE : DOULEUR / périodique
périodique : ..... prun 1 degré.....,.

Et dans le Dans le Hering 08 nous retrouvons le reste du cas collant au patient

Potion liquide alcoolisée : Prun 1M,
dose teste en olfaction.

Commentaires
Hello Machour, fidèle parmi les fidèles.
On peut dire simplement que le trauma a réactivé chez ce patient son fond chronique lequel se manifeste maintenant par un une sorte d'"aigu" qui traîne. Tu t'es laissé embarqué par Prunus. Prunus est un médicament à envisager dans des affections qui ont un caractère névralgique (troubles au niveau des nerfs sensitifs des organes sensoriels par exemple), en cas de sinusite ou l'inflammation affecte les sinus pour une raison x ou y il est relégué au second plan.
par elena.ilcheva
-
#68357
Je retiens les rubriques suivantes:
Psychisme - agitation nervosité-mal de tête (céphalée) - pendant
Tête enfonce la tête dans l'oreiller
Tête - douleur (mal de tête) - après-midi - 14 H
Tête - douleur (mal de tête) - allonger doit s'
La possibilité de Belladonna apparait assez clairement - le patient est aggravè par la lumière, bruit, localisation côté droit.

Remède: Belladonna 200C

Commentaires
Tu n'es pas passée loin Elena. C'est TÊTE : DOULEUR / enveloppant la tête, amél, qu'il fallait prendre. Merci pour ta participation !
par Odelune
-
#68360
Bonjour Xavier,
J'ai à nouveau accès à Mélanieonline. C'est chouette !

J'ai eu du mal à ne prendre que 3 rubriques . Voici celles que j'ai sélectionnées:
1- TETE/DOULEUR/FRONT/ YEUX,/ droit ,au-dessus de l’oeil,
2- TETE / DOULEUR /allonger, doit s’
3- TETE / DOULEUR périodique /chaque jour à la même heure:
= GELSEMIUM c'est le seul qui apparait au 3e degré
Le médicament couvre plusieurs symptômes.

J'aurais eu envie de répertoriser les signes suivants qui me semblent importants:
TETE / DOULEUR /enveloppant la tête/ amel
TETE / DOULEUR /violente
PSY/anxiété
PSY/ agitation
Je n'ai pas trouvé dans les rubriques : La notion de se faire arracher toutes les dents du haut malgré l'opposition du dentiste "prêt à tout pour guérir"
ça relève un peu du délire, non ?..."obstiné"", "impatience", "opposé", "Colère pendant les douleurs" ?"idées fixes" ?
Je n'ai pas trouvé non plus :"Suite de soins dentaires" pour le début après dévitalisation de dents".
Est-ce que c'était important ?
J'attends la correction avec impatience.
Merci pour ce Quiz, Xavier, et à bientôt
Karine

Commentaires
Hello Karine, tu vois que l'homéopathie c'est un peu comme le poker : tu peux rendre des cartes, en demander d'autres, jusqu'à ce que tu aies une bonne main. Le meilleur joueur n'est pas celui qui bluffe avec rien, c'est celui qui a les symptômes de plus forte valeur, corrélés au cas. En plus tu sais que celui-ci peut faire une mise (la dynamisation) très forte ;) .
Dans la correction générale du quiz je tente une possible explication sur le comportement insensé de ce garagiste. Mais le plus important c'est d'arriver à le guérir.
Dans le répertoire il n'y a pas tout, il n'est pas omnipotent.
par katherine09
Membre d'honneur
#68362
je revise ma copie
Le tableau suppuratif égarait vers hepar , nitric et Mercurius mais ces trois la sont très frileux ,
c'est ce qui me genait avec la prescription de hepar

J’aurai du penser bcp plus vite a chamomilla devant:
les dl INTOLERABLES :l, chez un patient AGITE , et CHAUD , emotionable et exigeant impatient
D’autant que Bell lui est complémentaire
et le pb dentaire

MAIS J'AI PEUT ETRE ENCORE TOUT FAUX .....

Commentaires
Hello Katheine, ce n'est pas à toi que je vais retirer des lauriers. Et je n'ai pas la prétention de t'aider à trouver là où tu as commis une négligence.
N'hésite pas à dire ton mot au sujet de la correction.
par laure
-
#68363
Bonjour Athelas
Super compliqué ce cas... Je tente

Te: douleur /périodique /chaque jour /a la même heure

On a la key note de KALI BI
Qui couvre aussi

Psy: impatiente irritable
Te: douleur / lumière / agg par

🤞🤞

Commentaires
Hello Laure, trop tentant la super keynote de Kalium bichromicum. Mais tu dois te forcer à prendre en compte la totalité des symptômes caractéristiques. Au plaisir de te lire au prochain quiz.
par pépito
-
#68367
Voici mon étude (j'essaie de faire simple) :
* Tête/douleur/après-midi/14H : il y a ars et chel au 3ème degré
* Tête/douleur/front/ yeux, au-dessus des/droit,au-dessus de l'oeil droit : nous retrouvons chel au 3ème degré

Donc je pars sur chel

(interrogation : au niveau, j'ai trouvé ce symptôme très caractéristique, mais le fuseau horaire a-t-il une importance ?)
(je ne réussis pas à trouver une 3ème rubrique claire et nette avec la description....Alors je tente comme ça :grinning: )

Damien

Commentaires
Je te renvoie directement à la correction générale. Merci d'avoir participé.
par pat14
-
#68368
Bonjour,

Je propose Chel.

Après avoir longuement cherché dans tout un tas de rubriques cherchant à couvrir les symptômes caractéristiques, je me suis intéressée à Spig, Hyper, Cedr, kali-bi. J'avais regardé la rubrique, TE : douleur/ après-midi/14h, mais chel. au 2e degré n'avait pas retenu mon attention d'emblée.

Je continue mes recherches et je tombe sur une rubrique du répertoire Complete dynamics, sinus à droite, et là Chel ressort seul parmi d'autres remèdes. Je vais donc voir le Synoptic et je me dis que je tiens peut-être un candidat intéressant : douleur tête à 14h, élancements douloureux en arrière, névralgie supra-orbitaire périodique mais < chaleur (mince, ce n'est pas le cas de notre patient :() , latéralité droite, nez écoulement jaune, personne qui ne craint pas la hiérarchie (demande l'arrache de toutes ses dents malgré l'avis du dentiste !!), amél par la pression, agg générale par la chaleur. J'ai noté aussi "personne s'épanouissant dans des domaines de précision comme la mécanique" (notre patient travaille dans un garage !).

TE : douleur/ après-midi/14h
TE : douleur/front/yeux/au-dessus de l'oeil droit
TE : douleur/front/extension occiput

Chel en tête.

Dans Héring : Neuralgia connected with injuries (symptôme que je recherchais à couvrir comme facteur étiologique car troubles survenus après intervention au niveau dentaire).

Je retiens donc CHEL.

Patricia.

Commentaires
Hello Patricia, Tu as démarré avec la bonne rubrique mais malheureusement je crains que tu ne sois tombée dans le piège de l'assemblage, qui consiste à fixer ton attention sur des éléments trop vagues ou incertains, et ensuite chercher si le médicament que tu suspecte permet de les relier entre eux sans te rendre compte que le plan de montage, de marque Chelidonium, est défectueux. Je ne sais pas si je suis clair ? :shock:
Avatar de l’utilisateur
par Yaga
-
#68369
Proposition duo Elzbieta & Yaga
Symptomes
NEZ / ÉCOULEMENT / JAUNE /droit
TETE / DOULEUR, céphalée en général / Front / Yeux, au-dessus des / manger /après manger
TETE / DOULEUR, céphalée en général / chaleur /amél (se couvrir)
TETE / DOULEUR, céphalée en général / Front / droite / EXTENSION /occiput à travers la tête, à l'

caust chin cinnb cocc colch coloc gels hyos ign iris kali-c kali-i lach mag-m mag-p nit-ac nux-m nux-v plan prun psor rhod rhus-t sil stann staph stram stront sulph sumb
sil prun magn p nitric a colch

Rien de vraiment probant. Nous avons exploré diverses propositions, rejetées pour cause de comportement ou de modalités ne correspondant pas à notre garagiste nerveux, impatient, irritable et ne supportant pas la chaleur en temps ordinaire.
Nous optons pour PRUNUS SPINOSA, parce qu’il n’y a rien de vraiment discordant et pour les raisons suivantes :

Élancements depuis le côté droit du front, traversant le cerveau, et allant vers l’occiput. Allen
Douleur lancinante depuis l’os frontal droit vers l’occiput en traversant le cerveau.
Agité, ne peut rester tranquille dans un endroit. Lippe
(Douleur perçante dans les dents. Voir les douleurs pour lesquels il a sacrifié ses dents. )

Commentaires
Hello E&Y, c'est parce que vous n'avez pas pris les bons symptômes. D'ailleurs pourquoi après manger ? D'abord qu'est ce qui vous dit qu'il a le temps de manger, ce pauvre malheureux entre midi et treize heures ? ;) Je suis sûr qu'il a autre chose à faire de plus utile à son travail. Et pour poursuivre qui vous dit dans ces conditions (à jeun) qu'il n'aurait pas quand même ses douleurs au front ?
par VeroniqueB
Etudiant
#68370
Inflammation sinus droit
Irritable pendant la douleur
Veut un résultat immédiat.
Chaleur amel. - se couvre la tête

Nux ?

Commentaires
Nux, ok, mais pas que...
Petite question LM…

Pour faire un petit suivi au bout de quelques mois[…]

J'ai tenté Arsenicum sur mon chat (femell[…]

Parasites chat

Bonjour à tous, Nous venons d'accueillir u[…]