#69743
Une bonne amie, 65 ans, svelte, a un symptôme de ventre gonflé depuis fin juillet (1 mois 1/2, à ce jour). Par ailleurs, elle s'amaigrit.
Sa silhouette s'est métamorphosée en quelques jours.
Ceci sans aucune douleur, borborygme ou flatulence. Pas d'élément déclencheur en vue.

Je n'ai pas trouvé ce symptôme dans le répertoire ni dans les matières médicales. Avez-vous une proposition de répertorisation ?

Cet été particulièrement chaud lui a passé l'envie de faire des activités physiques au grand air que d'habitude elle apprécie. D'où aussi une certaine frustration de voir moins de monde dans une période propice aux visites.

Elle a déjà eu ce symptôme les années auparavant, mais il disparaissait au bout de quelques jours.

Elle mange peu, aime les fruits mais comme elle ne les digère pas s'en abstient. Les vieux fromages ne passent pas. Aime beaucoup et digère bien les huîtres.
#69758
Merci Véronique et Thelma pour vos retours. Cette amie n'a pas vu de médecin depuis 20 ans. Pas de diabète à sa connaissance, ni examen.

Dans le répertoire j'ai vu deux rubriques :
AB : agrandissement
GE : amaigrissement
Bof...

Au téléphone elle m'évoque comme une "stase de circulation" due au manque d'exercice ("en frottant les pieds ça améliore"). Elle sent comme si son diaphragme était figé.
Elle ne décrit pas son amaigrissement comme soudain et pathologique, et voit son ventre gonfler suite de stagnation.

Elle m'a donné d'autres symptômes quand je l'ai questionnée sur les évacuations :
- envie pressante d'uriner au réveil (1) avec forte odeur genre chimique
- selles plus rares (parfois aucune pendant 3-4 jours), genre crottes de
bique, transit poussif, toujours une tendance aux hémorroïdes (léger
saignement) surtout si j'ai mangé des pommes de terre ou des tomates (que j'évite au max bien sûr)

----- bref, c'est plutôt cette histoire de ventre qui gonfle suite à stagnation que je n'arrive pas à localiser dans les symptômes homéopathiques ----
Qu'en pensez-vous ?


En faisant une recherche texte "ventre gonflé" sur la librairie homéopathique du PCKent, je suis tombé sur Nit-ac évoqué dans la matière médicale de Hahnemann, sans être associé à douleur, borborygme et flatulence.

(1) J'ai pris ce symptôme original pour elle (auparavant elle ne buvait pas et ne pissait pas) pour démarrer la répertorisation de son cas. Sortent Apoc, chin-s, hep, merc, mez, sars
Avec le reste du tableau, cela me fait balancer entre merc et nit-ac

------
Une autre question en passant :

Pourquoi William Boericke préconise-t-il la 6ème dynamisation pour nit-ac alors que le plus souvent il donne une plage pour les autres remèdes ?
#69761
Ce qui m'interpelle c'est qu'elle ne soit pas allé voir un médecin depuis 20 ans. Ca ne pourrait pas etre un symptome ?

Ce n'est qu'une suggestion d'un débutant mais si je mets :

PSY : BIEN / dit qu'il va très bien alors qu'il est tres malade
ou
PSY : IRRITABILITE / renvoie / medecin, le, dit qu'il n'est pas malade

avec

GE : amaigrissement
ES : desir / huitres (qui semble marqué)

J'ai :

Image

Attention, je penses également qu'un avis médicale est nécessaire pour avoir des examens
#69764
Emile a écrit : 14 sept. 2022, 18:29 Le ventre grossit plutôt sur sa partie supérieure ou sur sa partie inférieure ?
Sa réponse : "plutôt partie inférieure mais somme toute, vraiment comme un ventre de femme enceinte à son début... le type de ventre très habituel chez les femmes ménopausées, mais en ce cas les hanches, les cuisses et les bras grossissent aussi, ce qui n'est pas le cas."

Merci Nico_juju de m'avoir fait rire : peut-on vivre sans médecin ? Même si je reconnais que cette piste de symptôme Psy est intéressante.
#69765
Ce que je voulais dire c'est que d'un point de vu personnel, si je me mets à maigrir sans raison et surtout rapidement ca m'inquièterai un peu et seul un medecin peut demander des analyses plus poussées.

Il est aussi important, je penses, d'avoir une idée contre quoi on se bat. Ca pourra notament jouer sur le niveau de dynamisation prescrit.
#69766
nico_juju a écrit : 15 sept. 2022, 07:57 Ce qui m'interpelle c'est qu'elle ne soit pas allé voir un médecin depuis 20 ans. Ca ne pourrait pas etre un symptome ?

Ce n'est qu'une suggestion d'un débutant mais si je mets :

PSY : BIEN / dit qu'il va très bien alors qu'il est tres malade
ou
PSY : IRRITABILITE / renvoie / medecin, le, dit qu'il n'est pas malade

avec

GE : amaigrissement
ES : desir / huitres (qui semble marqué)
Approche consolidée dès lors que l'on constate qu' Apis couvre bien aussi l'amaigrissement et l'ascite. ;)
#69767
Merci pour cette suggestion de symptôme "Ascite" que je ne connaissais pas.

Dans le répertoire de Kent une sous rubrique "suffoque étant allongée sur le côté gauche" avec apis comme seul remède (deuxième degré) confirmerait cette piste. Mais il y en a d'autres (aussi merc au deuxième degré).

Mon amie n'est pas rétive à consulter un médecin, mais seulement quand elle le juge nécessaire.
#69768
Armel a écrit : 16 sept. 2022, 09:37 Merci pour cette suggestion de symptôme "Ascite" que je ne connaissais pas.

Dans le répertoire de Kent une sous rubrique "suffoque étant allongée sur le côté gauche" avec apis comme seul remède (deuxième degré) confirmerait cette piste. Mais il y en a d'autres (aussi merc au deuxième degré).

Mon amie n'est pas rétive à consulter un médecin, mais seulement quand elle le juge nécessaire.
Je pense qu'il est temps de voir un médecin. Surtout avec les problèmes vasculaires qu'elle décrit et les problèmes de transit. En effet cela me fait penser à un problème d'ascite ou de cirrhose ou de néoplasie. Est-ce que votre amie consomme de l'alcool régulièrement et/ou du tabac ?

Bon courage en tout cas dans votre soutien pour votre amie.
#69769
Armel a écrit : 16 sept. 2022, 09:37 Merci pour cette suggestion de symptôme "Ascite" que je ne connaissais pas.

Dans le répertoire de Kent une sous rubrique "suffoque étant allongée sur le côté gauche" avec apis comme seul remède (deuxième degré) confirmerait cette piste. Mais il y en a d'autres (aussi merc au deuxième degré).

Mon amie n'est pas rétive à consulter un médecin, mais seulement quand elle le juge nécessaire.
Comme toujours en Homéopathie, il ne faut pas oublier de s'intéresser aux modalités ! Cette dame recherche-t-elle la chaleur ? Ou bien celle-ci l'aggrave-t-elle ?
#69771
je regarderai les remèdes de ces 2 rubriques
AB : AGRANDISSEMENT : ABD : ENLARGED : (2)bar-c., (2)bar-i., (3)calc., (1)caust., (1)chel., (2)coloc., (2)iod., (2)iris., (2)lyc., (1)ol-j., (1)podo., (2)psor., (3)sanic., (1)sec., (3)sep., (1)sul-i., (3)sulph., (2)thuj.
AB : AGRANDISSEMENT / enfants, chez les / marasme : ABD : ENLARGED / children / marasmus : (3)calc., (2)sanic., (2)sars.
(même si ce n'est plus une enfant !)
VeroniqueB aimais cela
#69773
Emile a écrit : 16 sept. 2022, 11:49 Cette dame recherche-t-elle la chaleur ? Ou bien celle-ci l'aggrave-t-elle ?
Sa réponse : "La chaleur, j'aime bien en général. Mais mes problèmes circulatoires maintenant m'obligent à mettre mes pieds hors du lit la nuit pour les garder au frais, la chaleur aggravant le problème, et à porter des sandales car les chaussures me provoquent trop d'échauffement."

Elle fume cinq cigarettes par jour et boit très occasionnellement un peu d'alcool. Son mode de vie est sain à la campagne depuis qu'elle est adulte.

Merci Émile, Thelma, Nico_juju, Véronique et Anne pour vos suggestions/questions.

Je rajouterai que ces derniers temps sa mère âgée la gonfle pour des histoires matérielles compliquées de déménagement. Elle décrit sa mère comme "insupportable", son père restant calme sous cette agitation (ses parents ont passé chacun 87 ans).
#69774
En cette heure tardive, je relis l'extrait ci-dessous de "Miasms in Labour" du Dr Harry van der Zee :

"De mon point de vue, l'homéopathie ne cherche pas à combattre la maladie, mais à aider l'individu à évoluer sur son chemin de vie. Nous pouvons attendre comme résultat la disparition de la maladie dès lors que nous parvenons à faire cela."


Voici ce qui me vient :
"Je visualise comment ce qui arrive à cette amie peut être l'occasion pour elle de passer l'obstacle d'une relation difficile avec sa maman (voir le message qui précède sur le même fil) avec tout un paquet derrière. Cela ressemble à une ouverture, pour ne pas dire renaissance d'où elle ressortira grandie."

Peut être que je suis complètement à côté de la plaque sur les véritables enjeux qui lui sont particuliers, mais vous comprenez l'idée. J'en viens à porter au second plan la disparition de son symptôme !

___

J'enchaîne sur une autre idée (Sulphur, sors de ce corps !) : L'action sans but.

Je connais la déontologie du forum : ce n'est pas un lieu de consultation. Au travers du cas, deux questions étaient posées sur l'homéopathie :
- comment répertorier le symptôme décrit? (avec comme propositions de réponses AB: agrandissement et AB:ascite)
- pourquoi William Boericke ne semblait prescrire nit-ac qu'en 6CH? (pas encore de réponse).

...et je reprend l'image du symptôme/maladie évoqué au début pour la question posée : la qualité des réponses en rapport direct avec les questions posées est reléguée au second plan par rapport aux pépites qui se dégagent des échanges suite à la présentation du cas.

C'est quoi ces pépites ?
- le lien renforcé avec la communauté;
- le lien renforcé avec cette amie;
- l'occasion de bûcher répertoire et matières médicales;
- des pensées et un sentiment d'harmonie, un enthousiasme.
... partie émergée de l'iceberg, car je ne peux répondre pour les lecteurs du forum et pour la patiente (je vous tiendrai au courant).

L'action sans but sera peut-être reconnue dans la post-modernité. En effet, elle montre un détachement sur son résultat et une grande liberté d'expression qui peut entrer facilement en résonance avec l'environnement (si l'on considère que tout est lié, on peut même suggérer que c'est l'environnement qui a suscité cette action) avec des conséquences par définition inattendues.

La cloque du pêcher doit être trait&ea[…]

COVID

Bonjour pour vous aider il y a ce tableau de sympt[…]

Maladie d'aujezsky

Pour le chien c'est assez spécifique et fra[…]

APRÈS LA SCARLATINE

Merci Emile et respect pour ce travail de passionn[…]