par Gyromède
-
#7349
On trouve sur internet une traduction anglaise et deux traductions françaises (dont celle commentée par Edouard Broussallian) des éditions 5 et 6 de l'Organon d' Hahnemann. Je n'ai pas encore trouvé la version originale en allemand. La comparaison de ces différentes traductions est intéressante car elle peut donner différents éclairages sur la compréhension des concepts clés de la noble discipline découverte par Hahnemann.
Après la mise en page de la version donnée sur le site de planet-homeo, je rassemble, aphorisme par aphorisme, les 3 traductions pour pouvoir les étudier et les comparer facilement dans un document Pdf. Voici les premières pages :

Image

Image

Image
Image
par vbouan
#7367
Il y a une traduction allemand/anglais qui se fait sur "Hahnemaniacs" (yahoogroups), aphorisme par aphorisme
Louis Hoffer en est a l'aphorisme 235 footnote b.
par Gyromède
-
#7370
vbouan a écrit :Il y a une traduction allemand/anglais qui se fait sur "Hahnemaniacs" (yahoogroups), aphorisme par aphorisme
Louis Hoffer en est a l'aphorisme 235 footnote b.
Merci pour l'information. Je vais voir cela de plus près.
Sinon j'ai trouvé aujour'hui une autre traduction anglaise faite par :
"JOST KUNZLI, M.D., ALAIN NAUDE AND PETER PENDLETON" et publiée sous forme d'un livre de 1982 que j'ai pu télécharger :
THE FIRST INTEGRAL ENGLISH TRANSLATION OF THE DEFINITIVE SIXTH EDITION OF THE ORIGINAL WORK ON HOMOEOPATHIC MEDICINE

Il devrait donc y avoir au moins 3 versions anglaises avec celle du groupe Yahoo.
par vbouan
#7373
Emile,

Lois Hoffer traduit aphorisme par aphorisme, et elle le fait devant nous.
C'est a dire qu'elle traduit d'abord litteralement, (avec toutes les nuances ou possibilites) puis le met en forme.
En general nous nous contentons de la lire.....
Mais elle aimerait avoir un peu d'interaction :-)

Lois a eu une petit fille puis a ete malade (chemotherapie).
Dernierement elle nous avoue avoir du mal a terminer, et s'excuse d'aller lentement.
Tous, nous la soutenons. Elle fait un travail formidable.
par vbouan
#7374
pardon Emile,

je voulais aussi dire Merci pour cette traduction francaise.
La juxtaposition est super !
Merci beaucoup
Avatar de l’utilisateur
par Edouard Broussalian
Staff
#7396
vbouan a écrit :Emile,

Lois Hoffer traduit aphorisme par aphorisme, et elle le fait devant nous.
C'est a dire qu'elle traduit d'abord litteralement, (avec toutes les nuances ou possibilites) puis le met en forme.
En general nous nous contentons de la lire.....
Mais elle aimerait avoir un peu d'interaction :-)

Lois a eu une petit fille puis a ete malade (chemotherapie).
Dernierement elle nous avoue avoir du mal a terminer, et s'excuse d'aller lentement.
Tous, nous la soutenons. Elle fait un travail formidable.
Oui je crois aussi et je regrette de n'avoir pas assez de temps pour suivre ça.
Emile a écrit :"JOST KUNZLI, M.D., ALAIN NAUDE AND PETER PENDLETON" et publiée sous forme d'un livre de 1982 que j'ai pu télécharger :
THE FIRST INTEGRAL ENGLISH TRANSLATION OF THE DEFINITIVE SIXTH EDITION OF THE ORIGINAL WORK ON HOMOEOPATHIC MEDICINE
Ca a l'air très bien rédigé, mais Gaby va surement avoir des choses à nous dire! Merci Emile
par Gyromède
-
#7424
vbouan a écrit :Emile,

Lois Hoffer traduit aphorisme par aphorisme, et elle le fait devant nous.
C'est a dire qu'elle traduit d'abord littéralement, (avec toutes les nuances ou possibilités) puis le met en forme.
En général nous nous contentons de la lire.....
Mais elle aimerait avoir un peu d'interaction :-)

Lois a eu une petit fille puis a été malade (chimiothérapie).
Dernièrement elle nous avoue avoir du mal a terminer, et s'excuse d'aller lentement.
Tous, nous la soutenons. Elle fait un travail formidable.
Ce travail de traduction que je découvre, est fait d'une manière très détaillée et structurée. Les commentaires sur chaque étape de la traduction de chaque aphorisme sont denses et m'impressionnent !

Lois propose aussi la traduction de trois autres textes :
"Coffee in its Effects: after some Observations from Samuel Hahnemann, Medical Doctor and Member of some Learned Societies" [Original: "Der Kaffee in seinen Wirkungen: nach einigen Beobachtuengen von Samuel Hahnemann, der Arz. Dr. und einiger gelehrten Gesellschaften Mitgliede", Leipzig, 1803, bei C.F. Steinacker.] Translated by William LaMartine Breyfogle in Dresden, April 30, 1824.

The Double Remedy Affair: original texts in German, with new translations, by Arthur Lutze and Julius Aegidi; biographical information on Lutze and Aegidi and the frontispiece of all editions of Arthur Lutze's "Lehrbuch der Homoepathie" that were available, in German and English.

J.J.W. Lux: The Isopathy of Contagion: Transcription of the title page and complete text from the original German, with a new translation to follow.
Je viens de parcourir celui sur la "Double Remedy Affair" avec la traduction de lettres de Hahnemann à Aegidi au sujet de la réflexion de celui-ci sur l'homéopathie pluraliste limitée à deux remèdes. Il lui écrit entre autre : :
I am glad that von Boenninghausen is entirely of our opinion and acts accordingly. I think, too, that both remedies should be given together; just as we take Sulphur and Calcarea together when we cause our patients to take or smell Hepar sulph., or Sulphur and Mercury together when they take or smell Cinnabar.
Ce qui me fait penser à un échange récent que nous avons eu sur le forum de Planet-Homeo. A lire ...

http://f1.grp.yahoofs.com/v1/MEMOUeqovw ... khma-2.htm

Merci encore pour ce lien.
Avatar de l’utilisateur
par fantine
-
#7426
Emile a écrit :On trouve sur internet une traduction anglaise et deux traductions françaises (dont celle commentée par Edouard Broussallian) des éditions 5 et 6 de l'Organon d' Hahnemann. Je n'ai pas encore trouvé la version originale en allemand. La comparaison de ces différentes traductions est intéressante car elle peut donner différents éclairages sur la compréhension des concepts clés de la noble discipline découverte par Hahnemann.
Après la mise en page de la version donnée sur le site de planet-homeo, je rassemble, aphorisme par aphorisme, les 3 traductions pour pouvoir les étudier et les comparer facilement dans un document Pdf. Voici les premières pages :

Image

Image

Image
Image
Bonjour
lPour trouver la a version originale en allemand (de la 6e édition ), il suffit de taper " organon der heilkunst 6 "
sur google !
par Gyromède
-
#7428
fantine a écrit : Bonjour
Pour trouver la version originale en allemand (de la 6e édition ), il suffit de taper " organon der heilkunst 6 "
sur google !
Merci, j'ai récupéré un beau Pdf.
Avatar de l’utilisateur
par Gaby
-
#7503
Les traductions....
c'est un vrai problème...

Je connais Lois Hoffer - je ne suis pas un membre de Hahnemanniacs, mais elle m'avait démandé de participer il y a dix ans - je n'avais pas le temps pour ça. Mais dans ce temps-là, elle faisait un très bon travail.

En 1998(?) j'avais déjà participé dans une discussion similaire anglaise, dans le Medecinegarden de mon ami Eileen Nauman.
http://medicinegarden.com/homeopathy/Ap ... #aphorism1
Tout ça couta beaucoup de temps!

Revenons aus traductions actuelles:
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Commençons avec §1:
Français (Schmidt/Künzli):
1 — La plus haute et même l'unique vocation du médecin est de rétablir la
santé des personnes malades (a), c'est ce qu'on appelle guérir.

Anglais: (Küntzli/Naude)
The physician’s highest calling, his only calling, is to make sick people healthy – to heal,as it is termed.

Original allemand (text gras en original):
Aph.1
Des Arztes höchster und einziger Beruf ist, kranke Menschen gesund zu machen, was man Heilen nennt (1)

C'est-à-dire:
Ni en français, ne en anglais cette traduction est correct.
'Beruf' n'est pas 'vocation' ni 'calling' - c'est simplement 'profession' ou 'métier'.
Ni plus ni moins.

Et 'rétablir' n'est pas correct (pas de 're') dans le texte.
Ma traduction serait:
La plus haute et unique profession du médecin est d'établir la santé aux malades, c'est ce qu'on appelle guérir.

En plus:
L'original allemand a un index court et très instructif.
Voici les premières aphorismes (ma traduction):
§ 1.2.
La seule profession du médecin est guérir vite, doux, durable;
Note: pas forger des systèmes théoriques et des essais d'explications.
§.3.4.
Il doit chercher ce qui est à guérir dans les maladies et connaître le guérissant dans les différents remèdes, pour pouvoir adapter celui-ci à celui-là, aussi comprendre à conserver la santé des hommes.
*****************
C'est pour cela que j'avais proposé à Edouard (il y a 2 semaines) qu'on a besoin d'une nouvelle traduction - si on veut discuter l'Organon mot pour mot.

Avec les personnes bilingues ici on pourrait le faire - mais c'est un grand travail.
On pourrait faire un petit groupe, où chaque aphorisme allemand et la traduction existente sont discutés, révisés, corrigés.
Le fin serait une nouvelle traduction française, publiée comme livre.

[Pour l'original on doit respecter les lois de copyright aussi...- cela dépend de la version qu' on prend].
Avatar de l’utilisateur
par Gaby
-
#7579
Edouard Broussalian a écrit :Je suis partant à 100%
Il faudrait constituer une équipe motivée et avancer tranquillement. On pourrait démarrer cet été par exemple?
Oui, cet été serait parfait.
Y-a-t-il déjà un/une des membres français/allemand qui veut participer?

Je ne peux que vous avertir: ;-)
c'est un travail énorme - mais ça vaut la peine, d'étudier l'Organon intensivement.
par globule
-
#9999
Bonjour Gaby,

Entièrement d’accord avec toi ! Je n’arrête pas de cogiter par rapport à ces questionnements.

Pour moi, la traduction est un métier à part entière qui demande pas seulement la maîtrise parfaite des langues mais encore un apprentissage et l’expérience. En effet, sinon nous tombons rapidement dans les non sens.

Non satisfaite des traductions précédentes, je ne saurai moi-même pas quoi répondre*, je ne connais pas assez l’allemand, je le parle approximativement et à peine, l’ayant appris sur le tas. J’ai demandé hier, l’avis d’un professionnel qui a une entreprise internet de traduction et qui travaille en réseaux : chaque collaborateur traduit dans sa langue maternelle. Il est physicien, spécialiste en traduction. Ed tu connais Jean-Marc. Voilà sa réponse quant au 1er aphorisme :

" Le terme « Beruf » a, selon mon dictionnaire, deux traductions possibles en français : profession ou vocation. (« Vocation » peut aussi se traduire par « Berufung ».) Le médecin exerce sa profession, mais répond à sa vocation : théoriquement, s’il est un vrai médecin comme le pensait Hahnemann, il est appelé par sa voix intérieure à venir au secours de son prochain qui souffre ; c’est la vocation du médecin, comme il y a celle du pasteur ou du prêtre, qui vient au secours de son prochain en lui montrant le chemin de la foi. Donc ici, dans la traduction de l’Organon, c’est en tout cas « vocation », pas « profession ».

Le médecin ne donne pas la santé au malade. Il l’aide à retrouver la santé. Car, avant d’être malade, le patient était en bonne santé. Donc le médecin aimerait lui rendre la santé, pas la lui donner.

Enfin, le verbe « guérir » peut être transitif ou intransitif. Un malade guérit d’une maladie (verbe intransitif), mais le médecin ou le remède guérit le malade (verbe transitif).

Je traduirais donc : « La plus grande et la seule vocation du médecin est de redonner (ou de rendre) la santé au malade ; c’est ce qu’on appelle le guérir. » JMS

Au vue de ce que tu nous as expliqué, Ed., dans les cours, le malade à sa naissance connait la santé ou pas donc redonner ou rendre la santé au patient quand il ne l’a jamais connue c’est difficile.

* Quant à moi, je risque une tentative je mettrais:
« La plus grande et la seule vocation du médecin est d’aider le malade à être en bonne santé et le rester c’est ce qu’on appelle le guérir »

Le débat est ouvert! :) :)
par globule
-
#10016
" Le médecin ne donne pas la santé au malade. Il l’aide à retrouver la santé. ..."

La phrase que j'ai recopiée en la transformant.. ;)mea culpa! l'orignale était:
" Le médecin ne donne pas la santé au malade. Il l’aide à recouvrer la santé..."

"Recouvrer la santé est une expression littéraire que le Petit Robert cite en exemple. Elle est donc officielle. Retrouver la santé est plus populaire, mais aussi juste." JMS

Comme quoi les traductions sont un véritable casse tête..un puzzle à reconstituer pour avoir une belle image, parfaite et cohérente..Hahnemann quant à lui a bien du peser chaque mot..en tant que spécialiste en traduction :)

Dynamis merci pour l'adresse du site que je vais allée visiter

Jean-Christophe Rufin évoque ses déb[…]

Bonjour, je suis à la recherche d'un hom&ea[…]

Dans une telle situation, il vaut mieux d'abord te[…]

Mais se soustraire à une influence né[…]