Interview d’Edouard Broussalian

Dans Actualités, Videos par Edouard Broussalian9 commentaires

Tout espoir reste permis puisque des jeunes étudiants en médecine s’intéressent aux médecines « alternatives » dont l’homéopathie.

Dans cette interview qui dure 1 h 30, et réalisée avec les moyens du bord, nous discutons à bâtons rompus de la médecine et de la place de l’homéopathie.

Vous vous rendrez vite compte de la pertinence des questions! Ceci vous donnera une idée de l’intérêt de la vidéo, bien que depuis le lancement des cours en 2012, les tournages sont désormais de qualité professionnelle.

Commentaires

  1. Pingback : Programme des cours Planete Homeo | Planète Homéo

  2. Sacré Ed !!

    La vidéo est très intéressante.
    C’est le truc qui manquait.
    Une explication simple et claire de la médecine en générale et de l’homéopathie en particulier.
    Voilà une bonne leçon d’éducation populaire 😉

    Merci
    Ed

  3. Bonjour,
    Ce qui m’a fait sourire, même pas une question dérangeante, plus sérieusement, cette discussion « donne vie » au travail de George Vithoulkas, le “continuum” d’une théorie holistique des maladies sur PH. Le texte prend du sens quand on vous écoute.

    Je ferais simplement la remarque qu’il n’y a pas que l’allopathie qui réalise des suppressions.
    Cela semble même assez commun avec l’homéopathie clinique contemporaine, qui reste assez « organiciste » avec ses « consultations à thèmes » et le pire, c’est parfois exprimé clairement. On s’occupe de la toux, la prochaine fois que vous viendrez, on verra le digestif. On sait au moins que l’Organon reste « un vieux grimoire ». Est-il besoin de rappeler que la maladie n’est jamais locale, quand on a fait l’effort de l’ouvrir, cela apparait très clairement. Je suis frappé par la justesse de ces deux citations. »Ce n’est pas la prescription qui fait l’Homoeopathe, mais la qualification de l’Homoeopathe qui assure la qualité de la prescription. »
     » Guérir, disait Hahnemann, c’est réagir ».

    J’ai aimé que vous rappeliez que cette médecine, perçue comme douce, a des effets secondaires et je dirais même qu’en homéopathie classique, l’automédication n’a pas sa place.

    J’ai passé un bon moment, merci.

  4. Bonjour,

    Excellent interview. Je le garde dans un dossier « pour grand public ».
    Le hasard…faisant bien les choses…
    Je lis ce matin une conference (2008) par Jean Marie Pelt (ethnopharmacologie) sur les soins par les plantes.
    Cette conference est donne dans un magasin « Botanic ».
    Excellent aussi pour faire reflechir les inconditionnels de « Big Pharma ».
    Si cela vous interesse, voici le lien
    http://www.botanic.com/botanic-tv/les-conferences/jean-marie-pelt-l-ethnobotanique-savoirs-d-hier-medecine-de-demain

    Veronique B.

  5. Bonjour,

    Je n’arrive pas visionner la vidéo de l’entretien. L’écran reste noir avec le lien indiqué (vidéo « non répertoriée » est-il écrit). Merci de tout conseil pratique.

  6. Merci de m’avoir répondu, docteur.

    J’ai visionné dès hier votre vidéo en utilisant un autre navigateur. Très forts sont vos propos et vos mises en cause de la médecine dite conventionnelle. Je me suis permise d’en faire le relais sur le blog d’Etienne Chouard, pour lequel j’ai beaucoup d’estime (travail de fond sur la démocratie et les pouvoirs).

    A titre personnel, vous n’imaginez pas l’effet de votre jugement nourri sur ma vision des choses et mes divers constats (et au plus dur et familial).

    Enfin, autre remarque technique : le son disparaît la deuxième heure de votre vidéo ? Encore mon navigateur en cause, ou …?

    Bien sincèrement.

Laisser un commentaire