L’agonie de l’Occident

Dans Actualités by Edouard Broussalian6 commentaires

L’agonie de l’Occident

Dr. Édouard Broussalian, le 1er Mars 2022

Pour tenter de décrire mon sentiment, la seule image qui me vienne à l’esprit est celle de l’assassinat de Jules César par la caste sénatoriale oligarchique.[1] Transpercé de coups de stylet, César aperçoit son fils Brutus parmi les conjurés. A cette occasion, il aurait lancé le fameux « Kai su teknon », toi aussi mon fils.[2] Alors César recouvre sa tête avec sa toge dans un geste ultime qui signifie aussi bien le deuil, que la honte, l’indignation, et la résignation devant ses assassins.

César aujourd’hui ce sont les Peuples qui, se croyant en démocratie, sont assassinés par ceux supposés les protéger. L’assaillant mondial est cette caste oligarchique mondialisée qui nous vend de la démocratie sans vergogne alors que tout est devenu manipulation et mensonge. Poutine a eu cette formule remarquable : l’Empire du Mensonge.

César symbolise aussi tous les hommes épris de Vérité qui se sont rendu compte du mensonge et de la corruption systémiques. Qu’ont-ils pu faire à part hurler dans le vide et constater avec effroi que les gens parfois les plus proches étaient prêts à les dénoncer s’ils refusaient de se soumettre aux mesures abjectes anti-covid ? Comment ne pas se résigner tandis que les coupables, au lieu d’être pendus, continuent de gouverner le monde et de se présenter en sauveurs ? Pris dans la nasse, les derniers lucides se savent condamnés car le prochain coup sera sans doute imparable. Kai su teknon !

Après avoir fait profiter l’industrie pharmaceutique d’une aubaine historique grâce à la collusion inouïe des instances comme l’OMS et l’ONU gangrenées par les intérêts privés,[3] c’est maintenant au tour de l’industrie de l’armement d’engranger ses profits obscènes.

Suivant l’agenda du chaos défini par les mondialistes, il s’agit maintenant pour les peuples de changer de peur et d’afficher de nouvelles convictions toujours avec d’autant plus de fanatisme qu’elles ne sont fondées sur rien. Comme le Covid nous l’a enseigné, c’est une forme de psychose, enkystée, et résistante à toute tentative d’altération. Nous vivons désormais dans un gigantesque asile de fous à ciel ouvert. Je dois dire que c’est pour moi un sujet absolument fascinant d’écouter discourir sans la moindre trace de doute ces blaireaux[4] —oui il y a radicalisation de mon discours— hier médecins, virologues, statisticiens et vaccinologues, aujourd’hui géopoliticiens, défenseurs de la démocratie et de la justice. Tous prennent parti au nom de l’Ukraine dont ils ne connaissent ni la géographie, ni l’histoire, ni les enjeux géopolitiques, ni les agissements de leurs dirigeants. La nation ukrainienne n’a jamais existé, on serait bien en mal de trouve un Ivan II ou Igor XV roi d’Ukraine : le pays est une pure création de Lénine, qui a ainsi insufflé l’idée nationaliste pour fragmenter l’empire russe et se maintenir au pouvoir. A leur tour pour se maintenir au pouvoir, les politiques ont développé le nationalisme pour justifier leur propre existence. Ce sont les puissances financières oligarchiques qui ont déclenché la première guerre mondiale, instauré le bolchévisme en Russie. A leur tour ce sont les bolchéviques prêts à tout pour se maintenir au pouvoir qui ont signé la paix honteuse de Brest-Litovsk et créé de toute pièce l’Ukraine.

Ce n’est pas le moindre succès des mondialistes que d’avoir organisé l’abêtissement des masses tout en les convaincant qu’elles ont leur mot à dire sur n’importe quel sujet.[5] Ainsi le relativisme est-il une nouvelle forme d’asservissement et de nivellement vers le bas puisque l’avis de n’importe quel crétin équivaut à celui du meilleur spécialiste qui a consacré sa vie à explorer un sujet de manière rationnelle, sous tous ses aspects. Ainsi la meute hurlante de la majorité forme « le consensus » qui sert d’alibi aux gouvernants. Recouvrons-nous la tête ! Kai su teknon !

Ces facteurs expliquent au moins partiellement comment nos blaireaux se sont rués dans la nouvelle direction qui leur est assignée —peut-être devrais-je les appeler lemmings plutôt ? A tout le moins, on devrait décerner à Poutine le prix Nobel de médecine pour avoir zappé en 24 heures la terrifiante pandémie qui accablait la planète et créer d’un seul coup l’unité européenne.

Dans un unisson qui nous arrache des larmes, les non-élus comme Ursula von der Leyen et autres Borrell vont dicter les terribles sanctions contre l’ours Russe et même acheter des armes ! Ce qui est complètement fou puisqu’en aucun cas cela n’entre dans les prérogatives de la Commission Européenne qui passe ainsi par-dessus la tête des parlements nationaux et déclare la guerre en leur nom ! Pareillement, les annonces hystériques de sanctions « à qui mieux-mieux » émanant des pays affidés des USA sont totalement illégales puisqu’elles devraient passer par l’ONU ! Comme le passé nous l’a montré, ces mesures souvent aussi déplacées que ridicules nous reviendront en boomerang, mais elles sèmeront un peu plus le chaos que réclame l’agenda mondialiste. Nous assistons —sans que personne ne bronche— à un putsch mondialiste qui vient couronner l’affaire du Corona. Pourquoi se gêner puisque personne n’a su leur résister jusqu’à présent et que tous les rouages corrompus du monde semblent leur obéir ?

Demandons-nous qui est cette dame, cette Ursula qui fait si « propre sur elle », tellement bourgeoise jusqu’au bout de ses ongles manucurés que le silence des partis de gauche comme Mélenchon sur sa personne détonne encore plus. D’où sort cette femme qui engage nos destins sans que nous ne lui ayons confiés ?

Ursula von der Leyen, née Albrecht le 8 octobre 1958 à Ixelles (Belgique), est une femme d’État allemande. Membre de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), elle est ministre fédérale entre 2005 et 2019 et présidente de la Commission européenne depuis 2019. Effectivement elle est on ne peut plus recommandable si l’on en juge par le prestigieux « pedigree » de sa famille. Son bisaïeul était le négociant en coton Carl Albrecht (1875–1952), qui épousa Mary Ladson Robertson (1883–1960), Américaine issue de la famille Ladson, qui appartenait à l’aristocratie sudiste de Charleston en Caroline du Sud. Ses ancêtres américains ont joué un rôle notable dans la colonisation britannique de l’Amérique du nord et dans la traite transatlantique. Cette dernière était la fille d’Edward Twells Robertson, marchand de coton de Charleston, et de Sarah Gilmor Ladson, descendante de trois des enfants du révolutionnaire américain et lieutenant-gouverneur de Caroline du Sud James Ladson, de plusieurs gouverneurs coloniaux britanniques, et des tout premiers colons anglais dans les Barbades, dans la Caroline, en Virginie et en Pennsylvanie. Parmi les ancêtres de von der Leyen figurent également les gouverneurs John Yeamans, James Moore, Robert Gibbes, Thomas Smith et Joseph Blake, mais aussi Joseph Wragg et Benjamin Smith, qui se rangent parmi les plus grands marchands d’esclaves en Amérique du Nord britannique. Au moment où l’esclavage fut aboli aux États-Unis, son ancêtre James H. Ladson (1795–1868) détenait environ 200 esclaves.

Alors je sais, vous allez me dire « Édouard, tu as pété les plombs, on ne saurait préjuger d’une personne en fonction des crimes commis par ses ancêtres ». Je vous répondrai que l’adage « bon sang ne saurait mentir » n’existe pas pour rien, et que nous devrions nous méfier d’un tel palmarès. Personnellement je préfère la fierté de descendre d’une famille de résistants qui n’ont jamais plié l’échine et même sauvé des Juifs. Réciproquement je serai intéressé de savoir combien de covidistes comptent de résistants dans leur généalogie. A tout le moins, cette femme nous donne un échantillon typique de l’entre-soi qui règne au sein des hautes sphères sous contrôle mondialiste et de le nouvelle « noblesse » qui est en train de se dessiner, bien loin de la moindre sanction électorale. Ca valait bien la peine de faire la Révolution !

Mais, le pire reste à venir concernant cette « noble famille. » Qui parle de son mari, obscur médecin, promu par Pfizer subitement à un haut poste d’une société écran tandis que les contrats « vaccinaux » se signaient avec l’Union Européenne ? Ce scandale absolu à 36 milliards d’euros n’a fait nulle part écho.[6] Jusqu’au début de la pandémie, et même bien après, personne n’avait entendu parler du Dr Heiko von der Leyen. Époux de la Première Dame de Bruxelles. Je vous épargne son pedigree, lui aussi long comme un jour sans pain, vous le trouverez facilement sur Internet. La pandémie a commencé en Roumanie en mars 2020. Quelques mois plus tard, en décembre 2020, ce médecin allemand relativement inconnu, chef d’une clinique à Hanovre, atterrit directement au conseil d’administration d’une très puissante entreprise Big Pharma aux États-Unis. Il ne s’agit pas de Pfizer, ce qui aurait été trop voyant. Le bon Dr Heiko a été transféré à l’étranger, « dans l’intérêt du service », dans une société pharmaceutique spécialisée dans la technologie bien connue de l’ARNm. C’est Orgenesis Inc. Le lien avec Pfizer est évident. Presque rien dans son CV ne recommande ce brillanr bipède pour le poste élevé de « Directeur Médical ». C’est l’un des cadres payés au moins 1 million de dollars par an. Coïncidence étonnante : notre Heiko a atterri à la direction d’Orgenesis en décembre 2020 !

Recouvrons-nous la tête ! Kai su teknon !

En faisant travailler son cerveau, on peut s’intéresser aux choses, consulter des sources d’information variées et opposées (des sources expertes, et non le prêt à penser des médias grand-public), comprendre les mécanismes de fonctionnement, relever les incohérences (qui révèlent souvent une escroquerie), et seulement ensuite, commencer à élaborer une idée, que l’on doit soumettre à la critique. C’est un travail : qui désire aujourd’hui se mettre au travail pour la cause de la Vérité ? Alors seulement on peut parler de géopolitique (Syrie, Arménie, Libye, Ukraine, Inde, Chine), mais aussi médecine et d’autres choses qui présentent de l’intérêt pur un citoyen libre.

Ceux qui n’ont pas vu l’escroquerie du Covid seront encore moins capable de réaliser l’énormité du mensonge qui sous-tend la position occidentale. Je ne relèverai que le simple cas de la femme ensanglantée qui a parcouru tous les médias, devenue le véritable symbole de l’Ukraine meurtrie.[7] En réalité, cette femme s’était engagée chez les « volontaires » Kiéviens. Elle est membre de l’unité de guerre psychologique (https://t.me/rybar/26471) du 72ème TSIPSO de l’armée Kiévienne.[8] Voici quelques photos qui valent mieux qu’un long discours :

C’est nous les occidentaux vassaux des États Unis qui soutenons servilement toutes les guerres que l’état profond fomente au nom de la « démocratie » qu’on ferait mieux d’écrire « deimocratie » c’est-à-dire gouvernement par la terreur : Lybie, Syrie, Irak, Afghanistan. Dois-je aussi mentionner l’attaque unilatérale de la Yougoslavie par les forces de l’OTAN avec pour alibi la seule bonne conscience occidentale ? Le découpage arbitraire de la Serbie ? Son bombardement en pleine Pâques orthodoxe avec les photos des soldats US écrivant « Joyeuses Pâques » sur les obus ?

Recouvrons-nous la tête ! Kai su teknon !

C’est nous, les occidentaux, qui avons mis en place ce régime fantoche putschiste et néo-nazi en Ukraine.[9] C’est nous qui le finançons et l’armons tandis qu’il bombarde impunément depuis les accords de Minsk —qui n’ont jamais été respectés— la population de l’est du pays. Cela fait sept ans que la Russie patiente et demande à Kiev de respecter les accords de Minsk, réclame à la France et à l’Allemagne de les faire respecter par Kiev puisqu’elles en étaient garantes. En outre, comme il y a une décision du Conseil de sécurité de l’Onu, personne ne peut en sortir. Ni l’Ukraine, ni même la France, les États-Unis ou l’Angleterre et les membres des Nations unies qui étaient signataires de cette résolution et qui devaient obliger l’Ukraine à les appliquer. Cela n’a pas été fait!

C’est par notre politique depuis 7 ans, avec notre soutien et grâce à nos armes qu’au moins 13.000 civils ont été massacrés dans le Donbass tandis que le reste se cache sous terre. Honte à nous d’avoir laissé massacrer tous ces gens par leur propre gouvernement pour la plus grande gloire des USA et de leurs alliés ! Le seul reproche à adresser à Poutine c’est d’avoir été trop patient avant de réaliser qu’il n’y avait rien à tirer de la clique occidentale. Aucun des présidents fantoches de l’ouest, Macron en tête, n’a jamais fait pression sur Kiev pour faire appliquer les accords de Minsk. Il fallait agir.

Recouvrons-nous la tête ! Kai su teknon !

C’est nous les parjures qui avons promis aux Russes en 1991 de ne pas étendre l’OTAN. Résultat : 5 vagues successives d’adhésion à l’OTAN ! C’est nous les occidentaux qui maintenons ce régime atrocement corrompu, un peu de la même manière dont nous saignons les peuples Africains ou l’Amérique Latine. Un mot par exemple de Hunter Biden, le plus jeune des fils de Joe, qui a notamment beaucoup fait parler de lui lorsqu’il a intégré le conseil d’administration d’une société gazière ukrainienne (plus que douteuse), quand son père était vice-président d’Obama ? Foutage de gueule sublime, au même moment, Joe Biden incitait les dirigeants ukrainiens, de l’époque, à accentuer leurs actions contre la corruption. Biden avait une telle influence en Ukraine qu’il pouvait faire virer le procureur Ukrainien qui enquêtait sur son fils.

Pour les mal-comprenants je conseille vivement le visionnage de cette vidéo fort bien faite dans l’esprit du temps pour comprendre un minimum les bases du conflit.

Gargarisés de « démocratie », nous censurons la chaîne RT pour ne pas perturber les blaireaux dans leurs « convictions ». La Tchéquie introduit une peine de prison de 1 à 3 ans pour le soutien public, y compris sur Internet, aux actions de la Russie. La Suisse renonce à sa neutralité et suit les vassaux de l’Empire du Mensonge comme un toutou. La Suisse n’est pas sortie de sa neutralité tandis que les pires atrocités étaient commises déjà en 1914 puis 1939. Au contraire, la Confédération a outrageusement profité aussi bien de l’or allemand que de l’argent des Juifs. Elle détient toujours 800.000 pièces d’or ottomanes confiées par la Turquie, fruit d’un des innombrables rapines du Génocide arménien. Et voici que d’un coup nos parangons de vertu décident de quitter la neutralité suivre les USA ??

Recouvrons-nous la tête ! Kai su teknon !

Les actions menées par l’OTAN correspondent à des hostilités (guerre économique, informationnelle etc). Nous allons fournir 70 avions aux forces « ukrainiennes » en utilisant des aérodromes Polonais (ou des pistes improvisées en Pologne). Ces avions seront même éventuellement pilotés par des pilotes de l’OTAN —Kiev ne disposant pas suffisamment de pilotes. Les avions et leurs bases aériennes seront intouchables, étant situés sur un territoire de l’OTAN. Ils ne pourront être descendus que lorsqu’ils franchiront la frontière. Technique utilisée par la Turquie, à Idleb, en Syrie : cela peut déboucher sur une situation de « crise des missiles de Cuba », car l’OTAN et la Russie pourraient s’affronter, avec au besoin une escalade nucléaire. Kiev, Kharkov sont des noms familiers à ceux qui ont étudié la seconde guerre mondiale. Faute d’un génie opérationnel comme Manstein, il n’y a pas d’espoir pour l’armée « kievienne », qui se fera rapidement encercler en quelques poches isolées. Je ne pense donc pas que le conflit s’enlise mais le contentieux avec les blaireaux a déjà atteint un point de non-retour et je vois mal comment la société pourra se recomposer.

Nous interdisons les vols Russes ou affichons des drapeaux ukrainiens tandis que les néonazis répandent leur idéologie nauséabonde que nos parents ont combattue et vaincue. Au lieu d’être recouverts de honte par la politique occidentale, nous préférons huer Poutine dont le seul tort est d’avoir le courage de mettre le poing sur la table. Sans doute aussi dans cette société en déliquescence qui offre ses enfants en holocauste vaccinal ou doctrinaire avec la théorie du genre, l’image d’un homme d’état qui incarne les valeurs viriles est insupportable.

Aucun citoyen honnête ne peut trouver sa place dans cette société de blaireaux psychotiques gouvernés par des corrompus fantoches à la solde des mondialistes—c’est le cas de ma famille et de nombre d’amis proches qui se sont illustrés dans la lutte contre le covidisme. Comment supporter ce monde où tout est perverti, inversé, faisant passer les fous pour des sages et les sages pour des fous ?

Alors oui pour moi, toutes les lignes rouges de la bêtise et du ridicule ont été franchies il y a longtemps avec pour effet une polarisation encore plus grande, si la chose était encore possible. Devant l’ampleur du crime il n’était plus possible de rester neutre ou de se taire. Mon regret est d’être trop vieux pour me rendre sur place soigner les soldats Russes et les civils traumatisés.

Kai su teknon !

 

 

Épilogue

Pour ceux qui vont me critiquer car je suis hors sujet médical, trois réponses.

  1. Nous sommes en guerre et il n’y a plus de place pour les tièdes depuis que l’offensive Covid a commencé. Ainsi se réalise la Parole : « Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison. »
  2. L’homéopathie décrit depuis longtemps comment l’industrie a totalement perverti la médecine et poussé l’humanité dans la folie à la suite de ses traitements toujours plus invasifs et sournois. Personne ne nous a entendus. Pleurez maintenant.
  3. Il est bon d’emmerder les blaireaux, suivant en cela l’exemple de l’illustre Président français. Je me demande d’ailleurs si celui-ci a emmerdé Poutine ?

Faites l’effort d’écouter Poutine dans son discours historique. La vidéo n’est pas encore censurée ici : https://www.youtube.com/watch?v=dNEvEagLni8

Pour ceux qui veulent comprendre les enjeux géopolitiques entre le monde occidental – mené par l’establishlment anglo-americain- et la Russie :

  • Le Grand Jeu de Christian Greiling
  • Histoire de l’oligarchie Anglo-Americaine, Caroll Quigley
  • Les origines secrètes de la première guerre mondiale, Gerry Docherty et Jim MacGregor

Et bien d’autres….

Et quelques liens internet pour comprendre ce qui se passe à l’Est :

  1. Lamentablement et anachroniquement nommée « républicaine », ce qui fait un écho encore plus douloureux au regard de nos pseudo-représentations nationales.
  2. Avec certitude on peut dire que le « tu quoque fili mihi » n’a jamais été prononcé en latin car toute l’élite latine s’exprimait en grec. La langue grecque permet ici un double sens. César a pu dire toi aussi mon fils tu fais partie de mes assassins, ou encore toi aussi mon fils tu gouteras ce sort.
  3. Ne manquez pas la vidéo de Gates déplorant qu’Omicron étant plus efficace que les vaccins, l’épidémie risque de se tarir. Et de conclure que la prochaine fois il faudra être plus réactif ! Surréaliste !
  4. Dictionnaire Larousse : Familier. Individu conformiste, borné, niais.
  5. Les plus vieux se souviendront du film prémonitoire « C’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule ». Film réalisé par Jacques Besnard, sorti en 1974.
  6. Voir l’enquête du journaliste Roumain Adrian Onciu ici.
  7. Voir par exemple ici.
  8.   Relire l’article (https://telegra.ph/Fonctionnement-des-usines-%C3%A0-trolls-ukrainiennes-02-23) au sujet de ces unités mises en place et administrées par l’Angleterre.
  9. Il y a même eu un temps où le gouvernement français dénonçait l’extrême droite en Ukraine. Voir ici.

Commentaires

  1. Merci Edouard BROUSSALIAN pour votre brillante”épaisseur” (je vous cite), votre courage et votre tenacité fraternelle, donc pleine d’amour, sans jamais oublier que pour pouvoir aimer il faut écarter les assassins. Je suis père et grand-père de famille, descendant de resistants marseillais, dont le papa a réchappé par miracle au “bombardement ami” de l’aviation US depuis la “stratosphère” (pour éviter les tirs allemands de la DCA), sous le pont du Bd National, sous les décombres et les cadavres. Son le premier diplôme a été celui de FFI, je ne peux que reconnaître mes ayeux dans votre démarche. Ma famille peu à peu est suivie médicalement par 2 de vos padawan, merci de les avoir formées. Au sujet de l’actualité il fallait bien qu’un “non-occidental” au moins, resiste un jour à cet expansionnisme US, dont un milliardaire du cru a avoué il y a quelque temps “qu’il n’était pas normal que la Russie seule profite d’un territoire aussi grand et aussi riche”… Est-il dans ce pouvoir profond, toujours très puissant, dénnoncé par Eisenhower, Kennedy, puis récemment par Trump d’ailleurs (entre temps que dalle !) ? Merci pour votre rôle extraordinaire de médecin, d’épistémologiste, “d’historien de l’économie” aussi et de magnifique communiquant. Votre engagement pour la vérité médicale, jusqu’à aller défendre des “medecins de l’académie sur la bonne voie” comme le bien-aimé Pr Raoult, Pr Perronne, Dr Fouché est juste et beau. Merci aussi pour votre magnifique texte sur, peut-être, le plus grand scientifique français récemment décédé (comment ?…je passe, là-dessus), le cher Pr Montagnier, ignoré par la caste vérolée, au Pouvoir. Merci, on ne se connait pas mais je vous aime, vous aidez ma famille, mes amis et moi à progresser dans la compréhension de l’art de guérir et maintenant citoyenne et geopolitique (c’est vrai qu’elle fait partie de votre histoire familiale),. Merci de partager tout cela, car l’Ecole de la “raie-publique”, bat son plein, elle ne risquera pas de parler de la loi des semblables, ni que pour faire du levain il suffit de farine et d’eau ou pour faire un yaourt, il suffit de lait point final, l’eau est aux mains de l’industrie de plus en plus, quant au miel l’industrie encore tente de concurrencer les abeilles et enfin, il faut 100 pommes de variétés et “d’agronomie moderne” pour équivaloir à la richesse nutritionnelle des pommes des années 50,. Il nous reste du boulot, j’essaye de faire ma part, j’y retourne donc . Merci, encore, belle énergie à vous et à tous ceux que vous chérissez.

    1. Auteur

      Merci énormément d’avoir pris le temps d’un commentaire aussi détaillé. J’espère ne prendre que de l’épaisseur culturelle sinon ma femme va me mettre au régime!

  2. Merci docteur pour votre courage et vos connaissances. C’est une consolation dans ce monde de dingues.

  3. Merci Docteur de cette mise au point sur des événements qui me tarabustent depuis plusieurs semaines mais que j’étais incapable de traduire. Aujourd’hui, grâce à vous, c’est fait. J’espère que tous ces gens seront rapidement emportés par le temps et que leurs actions dictées par leur goût du pouvoir et leurs intérêts personnels ne laisseront pas de traces mortifères sur l’humanité.
    Pour votre épaisseur : la culturelle est indéniable, la physique reste bien sûr entre votre épouse et vous ! Ah! Ah !
    Un peu d’humour ne fait pas de mal en ces jours tristes. Je pense que vous en conviendrez !

Laisser un commentaire