5.1 Livre :Homéopathie principe d’une nouvelle medecine

CHF 35.00

Découvrez ce livre homéopathique en langue française. Le Docteur Edouard Broussalian traduit et commente les soixante dix premiers aphorismes de la sixième édition de l'Organon, ouvrage écrit par le célèbre Samuel Hahnemann, inventeur de l'homéopathie.

99 en stock

Description

L’Organon de l’art de guérir se veut, fidèle à son étymologie, l’outil de tous les homéopathes. Cet instrument de travail, lumineux et mal aimé est délaissé par des générations de praticiens, depuis sa première édition en 1810. Hahnemann n’a pourtant cessé de le retravailler et de le perfectionner jusqu’à la 6 ème édition posthume publiée en 1920. Hahnemann était un scientifique du siècle des lumières, d’une culture littéraire et scientifique incroyables, persuadé que la médecine était fondée sur des bases scientifiques et qu’il fallait la réformer. A partir d’observations scrupuleuses sans cesse répétées tout au long de sa vie,
il a rendu possible l’application de la loi des semblables par un ensemble de théorèmes cohérents régissant la prescription thérapeutique. Pour résumer, sans connaissance de l’Organon, pas de réussite pérenne dans la prescription homéopathique ni de guérison de maladies aigues et chroniques. Examen du malade, miasmes, pathogénésie, maladies dissemblables, …, toutes les notions fondamentales y sont exposées avec l’extrême rigueur et la concision du fondateur. Les paragraphes 1 à 70 de l’Organon, principes théoriques fondamentaux constituent la première partie de ce travail d’adaptation pédagogique. Par une remise au goût du jour et l’explication du contexte historique, au moyen de commentaires, d’additions de notes pratiques et cliniques, cet ouvrage a pour ambition de faire redécouvrir à tous les amoureux de l’homéopathie ce texte merveilleux qui n’a pas pris une ride !

Dr. Edouard Broussalian

Dr. Edouard Broussalian

Edouard Broussalian est un dissident. Face à l’enseignement de l’homéopathie actuel, qui cherche à simplifier le message et la méthode, il a choisi de suivre le chemin le plus ardu et de croire aux capacités des étudiants, pour rester fidèle aux principes des vieux maîtres en homéopathie, et surtout guérir les malades. Médecin, il a appris l’homéopathie par imbibition au contact de son père, Georges Broussalian, qui avait suivi l’enseignement de Pierre Schmidt. Il s’en est détaché pour traduire le Répertoire de Kent, explorer la méthode des doses liquides. Il enseigne l’homéopathie depuis 1996 avec sa verve et son enthousiasme contagieux, parfois grinçants. Dans cet ouvrage, il partage généreusement ses immenses connaissances et met à portée du plus grand nombre la méthodologie de base de l’homéopathie.

Informations complémentaires

Poids 0.690 kg
Dimensions 24 x 17 x 2 cm

2 avis pour 5.1 Livre :Homéopathie principe d’une nouvelle medecine

  1. 4 sur 5

    Un véritable retour aux sources de l’Homeopathie très bonne traduction des aphorismes et des commentaires très éclairants.La lecture fut pour moi une véritable mine d’information et il ne fait aucun doute que cet ouvrage devrait être lu et relu avant même d’aborder l’enseignement proprement dit.Cet ouvrage devrait figurer dans toutes les bibliothèques des écoles de médecine.Quant à la présentation je regrette un peu le fond de page des aphorismes qui est trop sombre et rend la lecture du texte un peu difficile.Une couleur plus claire voir pastel serait la bienvenue.
    Quelques coquilles à corriger:
    Pg XII paradigme est sont devenus,devrait lire et sont devenus.
    Pg 46 dés la premier,devrait lire dés le premier.
    Pg 76 basée une mutation,devrait lire,basée sur une.
    Pg 94 les pages du l’éminent journal,devrait lire les pages de l’éminent.
    Pg 150 n’importe drogue active,devrait lire,n’importe quelle drogue active.
    Pg 170 la situation,une peu comme,devrait lire,la situation,un peu comme.
    Pg 202 qu’au vu sa,devrait lire,qu’au vu de sa.
    Pg 236 le Fondateur à la base,devrait lire,le Fondateur est à la base.
    Pg 237 jusque la relativité,devrait lire,jusqu’à la relativité.
    Pg 239 h=6,62… joule.s devrait lire joules.
    Tout ceci étant dit,pourquoi ne pas intégrer cet ouvrage dans le logiciel PCKent2.
    Impatient de pouvoir lire le volume 2,bonne lecture à tous.
    JH DuBois

    • 0 sur 5

      Un grand merci pour les commentaires! Et .. les corrections que je me hâte de colliger! C’est incroyable qu’on arrive à en laisser passer autant; Cependant la constante de Planck est bien en joules X s, ça au moins c’est ok. Amitiés

  2. 5 sur 5

    Excellent livre qui commente les 70 premiers aphorisme d’Hahnemann avec clarté. Le DR Edouard Broussalian nous fait partager ses réflexions: rien à dire. On voit qu’il y a eu des années de réflexion et d’interrogation. C’est rare de nos jours.

    Livre indispensable pour tout vrai homéopathe.

Ajouter un avis