M16T91 – Posologie (d)

Dans Cours d'homéopathie, Package16 par Laisser un commentaire

M16T91 – Posologie 4 Si le médicaments provoque des symptômes alarmants non similaires à la maladie du patient, alors c’est que le remède a été mal choisi, il est dissemblable à la pathologie, et il faut en stopper l’utilisation pour ce malade. Les premiers signes qui nous informent du commencement de la réaction à une dose sont les modifications de …

M10T66 – Aggravation homéopathique (c)

Dans Cours d'homéopathie, Package10 par Laisser un commentaire

M10T66 – Aggravation homéopathique 3 Les règles à suivre pour limiter le plus possible l’aggravation sont : choisir le meilleur remède possible, donner tout d’abord en dose minime puis l’augmenter progressivement, et varier la dynamisation à chaque prise par des succussions, permettant de répéter le médicament à intervalles rapprochés. La seule aggravation que nous verrons si nous respectons ces règles …

M10T65 – Aggravation homéopathique (b)

Dans Cours d'homéopathie, Package10 par Laisser un commentaire

M10T65 – Aggravation homéopathique 2 La Loi thérapeutique du 6e Organon nous apprend qu’il faut prescrire la plus haute dynamisation possible à la plus faible quantité possible, de façon à limiter au mieux l’aggravation initiale. C’est une révolution que nous apporte ce 6e Organon ! Et c’est seulement avec la nouvelle posologie liquide que nous pouvons y parvenir, qui nous …

M10T64 – Aggravation homéopathique (a)

Dans Cours d'homéopathie, Package10 par Laisser un commentaire

M10T64 – Aggravation homéopathique 1 Dans ce premier cours sur l’aggravation homéopathique, nous discutons de plusieurs notions importantes : l’homéopathicité s’évalue en fonction du nombre de symptômes caractéristiques, l’aggravation doit normalement être peu marquée et brève, l’action d’un médicament se focalise sur les symptômes à guérir présents chez le malade, ce qu’est l’effet tache d’huile et enfin, comment bien comprendre …

Voir l'article

Les 21 éventualités

Dans Eventualité par Edouard BroussalianLaisser un commentaire

Cette série d’articles est extraite du cours donné par Internet aux étudiants en seconde année. Il vise à faire comprendre au public la complexité de l’analyse des réactions des patients à la suite de la prise d’une dose homéopathique. Tous mes remerciements à notre fidèle Julie qui a tout mis en page très joliment en seul fichier pdf qu’il vous …

Eventualité un

Dans Eventualité par Edouard BroussalianLaisser un commentaire

Eventualité 1 Nette aggravation du (ou des) trouble physique principal, des symptômes mentaux-émotionnels et du niveau d’énergie, suivie d’une récupération rapide et de longue durée. Niveaux : A jusque bas du groupe B. Diagnostic : Dose trop importante. Nous sommes devant un organisme plein de vitalité, qui a absorbé avidement la dose. Cependant, la forte réaction témoigne de l’excès de dose et/ …

Eventualité deux

Dans Eventualité par Edouard BroussalianLaisser un commentaire

Eventualité 2 Le patient se sent beaucoup mieux sur tous les plans, et il n’y a que peu ou pas d’aggravation. Niveaux : spontanément les patients en haut du groupe A réagissent ainsi quelle que soit la dose administrée. De même ceux du groupe D ne feront pas de réaction d’aggravation mais ensuite leur état va s’aggraver très vite de nouveau. …

Eventualité trois

Dans Eventualité par Edouard BroussalianLaisser un commentaire

Eventualité 3 Le patient se sent mieux sur tous les plans après une aggravation initiale, mais quelques problèmes mineurs persistent cependant. Niveaux : A et B Diagnostic : dose un peu trop faible. Ce genre de cas est très ennuyeux à traiter en dose sèche, où l’on est obligé d’attendre le plus longtemps possible pour voir jusqu’où l’organisme pour progresser, tout en …

Eventualité quatre

Dans Eventualité par Edouard BroussalianLaisser un commentaire

Eventualité 4 Après une aggravation initiale plus ou moins marquée, il y a une amélioration locale et générale, mais de nouveaux symptômes apparaissent qui appartiennent au médicament prescrit. Niveaux : A et B, mais souvent aussi C. Diagnostic : excellente homéopathicité sur un patient hypersensible. La réaction d’aggravation que vous êtes parvenue à limiter grâce à la dose minimale signe que le …