L’importance du petit symptôme. Cas de diphtérie. Adolph Lippe. Kalium bichromicum

Dans Adolph Lippe, Cas cliniques, Médicaments par Edouard BroussalianLaisser un commentaire

Par Adolph Lippe En février 1865, j’ai prescrit pour une enfant nerveuse de 5 ans, une dose de Belladonna 200, suivie, trente six heures plus tard, d’une dose de Lachesis 200 pour une diphtérie. Tous les symptômes diphtériques ayant disparu, le cas était considéré comme guéri. Cependant, l’enfant, non contente d’avoir quitté sa chambre prématurément, est sortie de la maison …